Maricourt se met à l'heure de Cuba

Même si le site n'est pas complétement prêt,... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Même si le site n'est pas complétement prêt, le camping Club Havana reçoit plusieurs campeurs, depuis vendredi, pour ses tout premiers jours d'activités. Les propriétaires André Tremblay et Véronique Alarie sont heureux de constater qu'ils ont visé juste avec leur concept puisqu'ils sont presque complets pour l'été.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Vincent Lambert
La Tribune

(Maricourt) L'ouverture du camping Club Havana de Maricourt a suscité beaucoup d'intérêt et de curiosité. La preuve: plusieurs personnes étaient déjà du rendez-vous avant même l'heure d'ouverture du site vendredi.

Quelques travaux de dernière minute étaient en cours lors de cette journée d'ouverture. Notons que plus de deux millions de dollars ont été investis pour transformer l'ex-domaine des Raëliens en un village-vacances des tropiques, version camping.

« Il a fallu gérer des gens et des travaux », explique Véronique Alarie, l'une des propriétaires du camping de 275 acres. Malgré cette péripétie, Mme Alarie assure que « l'entrée a super bien été et que les gens ont été indulgents ».

Jusqu'à présent, Mme Alarie est très satisfaite du nombre de clients. « Nous avons été victimes de notre succès et ç'a été beaucoup à gérer. Nous sommes presque complets pour l'été. Nous avons donc une grosse saison qui nous attend. »

Bien entendu, le personnel du nouveau camping veut répondre aux attentes du public en ce qui concerne le divertissement. D'ailleurs, même si ce sont les premiers pas du Club Havana, des spectacles sont tout de même à l'horaire.

Le Club Havana souhaite partager la culture cubaine avec les visiteurs. À titre d'exemple, le 24 juin prochain, les campeurs pourront participer à une fogata, qui est un feu de joie, où tous pourront apporter leur instrument de musique et jouer jusqu'à ce que le feu s'éteigne.

À cela s'ajoutent des ateliers de cuisine ou bien des soirées thématiques qui animeront le séjour des campeurs. Pour Mme Alarie, il est important « d'aller chercher le côté historique et le divertissement ».

Des campeurs curieux

L'engouement pour le Club Havana s'explique par le concept original, croit Mme Alarie. Bon nombre de personnes ont trouvé « l'idée vraiment géniale », dit-elle, et c'est ce qui a motivé les gens à réserver rapidement leur séjour.

Pour la fin de semaine d'ouverture, plusieurs activités sont au programme, dont des spectacles et des activités sur le bord de l'immense piscine, avec bar intégré, et de la plage. Le camping prend en fait la forme d'un village vacances et c'est ce qui le différencie des autres. « On suit l'horaire si on veut être animé et si on veut être tranquille, on se promène ou on va à la roulotte », ajoute-t-elle.

Pour la propriétaire, le point fort du Club Havana repose sur la piscine ainsi que sur la salle de spectacle qui, selon certains, est plus grande que le Théâtre Juste pour Rire de Bromont. Une troupe cubaine devrait s'y produire cet été.

Rappelons qu'il y a quelques semaines, la compagnie PayPal avait gelé des dépôts totalisant 100 000 $ de futurs clients du Club Havana. Tout est maintenant rentré dans l'ordre et le transfert d'argent a été fait. « C'est réglé et ç'a été plus long, mais le tout a été transféré », conclut Véronique Alarie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer