Inter Fonction investit 800 000 $

Ian Tardif, Johanne Tousignant et Sébastien Fournier ont... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Ian Tardif, Johanne Tousignant et Sébastien Fournier ont annoncé un investissement de 800 000 $ dans leur entreprise, Inter Fonction, provenant d'Investissement Québec et de Développement économique Canada. Le député libéral de Brome-Missisquoi, Denis Paradis, a annoncé l'aide fédérale.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(Sherbrooke) L'entreprise sherbrookoise Inter Fonction, spécialisée dans les produits haut de gamme en verre trempé, annonce un investissement de 800 000 $ qui lui permettra d'acquérir un nouveau four à tremper d'Italie pour pouvoir ainsi se tailler une plus grande place sur les marchés canadiens et américains.

L'investissement est composé d'un prêt de 450 000 $ d'Investissement Québec et de 300 000 $ de Développement économique Canada. Aucun nouvel emploi n'est associé à cet investissement, mais la croissance de l'entreprise permet d'entrevoir un tel scénario.

Fondée en 1990 par Pierre Legault, Inter Fonction a été acquise en juin 2014 par sa présidente actuelle, Johanne Tousignant, son conjoint Sébastien Fournier ainsi que son fils Ian Tardif. Depuis leur arrivée, le chiffre d'affaires de l'entreprise est passé de 1,9 M$ à 2,3 M$ l'an dernier.

Mme Tousignant a annoncé que la nouvelle acquisition permettra à l'entreprise de conquérir de nouveaux marchés, de mieux desservir la clientèle nord-américaine, de réduire les délais de livraison, de répondre aux normes de l'industrie et d'améliorer la sécurité des travailleurs. Outre le fait de continuer à produire des portes coulissantes et des armoires de cuisine haut de gamme en verre trempé, l'investissement permettra à Inter Fonction de développer de nouveaux produits.

Pour l'instant, l'entreprise réalise 90 % de ses ventes au Canada et 10 % aux États-Unis. Elle entend profiter de la faiblesse du dollar canadien par rapport à la devise américaine pour accroître ses parts de marché du côté américain.

Actuellement installée rue Bonin dans le quartier ouest de Sherbrooke, l'entreprise déménagera l'ensemble de sa production dans un nouveau bâtiment acquis au coût de 1,5 M$, situé rue Oleg-Stanek, dans le secteur de la rue Léger.

Le nouvel équipement entrera en fonction au cours des prochains mois. « Notre nouveau four à tremper va nous permettre d'être plus concurrentiels au niveau des coûts, des délais de production et de répondre aux normes de fabrication de sécurité du verre qui sont en vigueur au Canada et aux États-Unis. C'est un four qui permettra de tremper des verres d'une dimension de 51 pouces sur 118 pouces », a précisé Mme Tousignant

Sébastien Fournier, vice-président Développement des affaires, a pour sa part ajouté que le nouveau four permettra à des entreprises de la région de pouvoir bénéficier de ce service. « Cela va nous permettre de sous-traiter. Actuellement, les entreprises doivent se tourner vers Montréal ou Québec, alors que les délais de livraison sont parfois très courts. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer