Shawn Young nommé Entrepreneur émergent

Le créateur de Classcraft, Shawn Young, fait partie... (Spectre média, Jessica Garneau)

Agrandir

Le créateur de Classcraft, Shawn Young, fait partie des 25 entrepreneurs sur plus de 300 inscrits qui ont mérité le prix d'Entrepreneurs émergents de C2, ce qui lui vaut un laissez-passez de plus de 3850 $ pour assister aux trois jours de l'événement.

Spectre média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les reconnaissances continuent de s'accumuler pour la compagnie sherbrookoise Classcraft, qui sera du populaire C2 Montréal à compter de mardi.

Le créateur de Classcraft, Shawn Young, fait partie des 25 entrepreneurs sur plus de 300 inscrits qui ont mérité le prix d'Entrepreneurs émergents de C2, ce qui lui vaut un laissez-passez de plus de 3850 $ pour assister aux trois jours de l'événement. Sur place, conférences, ateliers, classes de maîtres et spectacles rempliront ses journées en compagnie de centaines d'autres présidents et directeurs d'entreprises de tout acabit.

« Ce prix, c'est de la visibilité et ce sera une belle opportunité pour faire du réseautage. Depuis qu'on a gagné, on suscite beaucoup plus d'intérêt de la part de Montréal. C'est une validation de la part de l'écosystème entrepreneurial de Montréal et on va le mettre sur notre CV, c'est certain. »

Rappelons que Classcraft est une plateforme qui transforme n'importe quelle salle de classe en aventure. Agissant comme une touche de ludification pour n'importe quel plan de cours, le jeu révolutionne l'expérience d'apprentissage tout au long de l'année scolaire. Les élèves montent de niveau, travaillent en équipe et acquièrent des pouvoirs qui ont de véritables conséquences dans le monde réel. Elle est la seule compagnie parmi les 25 lauréates à appartenir au milieu de l'éducation.

En pleine expansion

Déjà utilisé dans plus de 75 pays par plus de 800 000 utilisateurs, Classcraft a réussi à une percée majeure aux États-Unis au cours du dernier mois en signant des ententes avec six commissions scolaires situées dans cinq états, soit l'Illinois, le Nebraska, le Texas, l'Arizona et la Californie.

Shawn Young souligne que cette incursion facilitera l'implantation de sa plateforme aux autres états du pays de l'oncle Sam.

« C'est vraiment gros, comme entente. Ça nous permet maintenant d'obtenir l'attention de ceux qui prennent les décisions dans le réseau scolaire de leur côté et ça va nous permettre de grossir plus vite. »

Ce dernier tient à mentionner qu'il tente activement d'ajouter trois autres personnes aux 14 membres de son équipe, un programmeur, un vendeur et un responsable de la mise en marché, pour y arriver.

« Ce n'est pas toujours facile à trouver, mais ça demeure un heureux problème », résume Shawn Young.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer