• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Solutions Médicales Soundbite amorce ses activités de RetD à Sherbrooke 

Solutions Médicales Soundbite amorce ses activités de RetD à Sherbrooke

Les Solutions Médicales Soundbite choisit Sherbrooke pour démarrer... (Photo site web Solutions Médicales Soundbite)

Agrandir

Photo site web Solutions Médicales Soundbite

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les Solutions Médicales Soundbite choisit Sherbrooke pour démarrer officiellement ses activités et amorce une importante phase pour la mise au point d'un appareil médical novateur qui se veut une alternative aux pontages et amputations dus à des artères obstruées.

Sur deux rondes rapprochées de financement, une somme totale de près de 2,4 M$ a été investie par différents partenaires, dont Sherbrooke Innopole et des anges financiers membres d'Anges Québec, pour concrétiser le démarrage de l'entreprise.

Sept personnes sont actuellement employées par Soundbite à son siège social à Sherbrooke, et selon les prévisions, trois de plus seront engagées d'ici la fin de 2016. L'équipe se donne 18 mois pour lancer son dispositif sur le marché, d'abord en Europe, puis en Amérique du Nord.

Sherbrooke Innopole a contribué à une partie du financement, en syndication avec un investisseur privé, via son nouveau Fonds Amorçage. « Il est fantastique de constater le potentiel d'attraction et de rétention à Sherbrooke d'entreprises dont la technologie est issue de l'Université de Sherbrooke comme c'est le cas pour Soundbite. Le président-directeur général de la compagnie, Steve Arless, est un entrepreneur d'expérience, et nous sommes fiers de l'accueillir ici pour ce nouveau projet», a souligné Josée Blanchard, directrice du Développement des affaires des filières-clés Sciences de la vie et micronanotechnologie chez Sherbrooke Innopole.

Des anges financiers membres d'Anges Québec ont également participé aux rondes de financement, pour un investissement total de 620 000 $.

« L'entreprise Soundbite a un brillant avenir devant elle et est vouée à de grandes réussites à travers le monde. En plus d'exploiter une invention universitaire québécoise, elle a su développer un produit qui contribuera à améliorer des pratiques médicales et soulager de nombreux patients. Je suis très fier d'avoir participé à son essor», note l'ange investisseur Marc Leroux.

L'appareil médical développé par Soundbite permet de débloquer les vaisseaux sanguins obstrués par des plaques calciques très dures et qui résistent actuellement aux autres technologies disponibles sur le marché. Grâce à un fil-guide par lequel passe une onde acoustique agissant tel un marteau-piqueur, les plaques sont percées, ce qui crée un espace dans l'artère. Ce trou est suffisamment grand pour laisser passer un ballon qui peut, par la suite, dégager le vaisseau sanguin. Concrètement, la technologie permettra aux patients d'éviter de longues opérations à coeur ouvert et même l'amputation d'un membre inférieur.

« J'ai décidé de m'impliquer dans cette compagnie prometteuse, et d'y jouer un rôle de leader. Il s'agit d'une plateforme unique qui répond à de nombreux besoins cliniques non satisfaits dans le domaine des appareils médicaux cardiovasculaires », déclare Steve Arless, cofondateur et directeur général.

La plateforme technologique de Soundbite est née dans les laboratoires de l'Université de Sherbrooke. Martin Brouillette, professeur en génie mécanique à l'UdeS et directeur des technologies chez Soundbite, travaille au développement du prototype depuis maintenant 10 ans. « Après toutes ces années, nous touchons enfin au but. Notre produit en est à sa phase finale de développement. Grâce aux essais cliniques réalisés à Montréal, nous pourrons effectuer les derniers ajustements nécessaires avant sa commercialisation», note-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer