Entente de principe chez Graphic Packaging

Le Syndicat des travailleurs des pâtes et cartons... (Archives La Tribune)

Agrandir

Le Syndicat des travailleurs des pâtes et cartons d'East Angus se réjouit des gains effectués dans cette entente conclue avec leur nouvel employeur, Graphic Packaging, après plusieurs décennies de gels et de reculs sous Cascades.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une convention collective a été ratifiée mardi par le Syndicat des travailleurs (euses) des pâtes et cartons d'East Angus inc. (CSN) et leur nouvel employeur Graphic Packaging. La convention collective était échue depuis le 30 septembre 2015. Il a fallu 14 rencontres pour en arriver à une entente de principe.

L'entente, qui s'étend sur trois ans, a été entérinée à plus de 85 pour cent en assemblée générale. Elle prévoit des augmentations salariales de 3 pour cent la première année et de 2 pour cent pour chacune des deux années subséquentes.

À cela s'ajoutent, entre autres, des bonifications au niveau de la contribution de l'employeur au régime de retraite à cotisations déterminées, du pourcentage applicable aux vacances, de certaines primes.

En plus d'une rétroactivité complète au 1er octobre 2015 sur tous les éléments monétaires, la convention comporte un gain important au niveau de la sous-traitance. Le travail de production est désormais protégé contre la sous-traitance, que ce soit au niveau de la mise à pied, de la réduction des heures de travail, du temps supplémentaire ou même de la création de postes, la production est maintenant mieux protégée que jamais.

« Après presque une décennie de gels et de reculs sur les conditions pécuniaires avec l'entreprise Cascades, nous pouvons enfin nous réjouir de ces gains», déclare Yves Gagnon, président du Syndicat des travailleurs (euses) des pâtes et cartons d'East Angus inc. (CSN).

« Ces travailleuses et travailleurs ont effectivement longtemps négocié avec l'épée de Damoclès craignant constamment une fermeture de l'usine. Aujourd'hui, il s'agit d'un nouvel employeur et les relations de travail sont bonnes, ce qui est de bon augure pour l'avenir», se réjouit Alain Lampron, président de la Fédération de l'industrie manufacturière - CSN (FIM-CSN).

Le Syndicat compte 89 membres. Il est affilié au Conseil central des syndicats nationaux de l'Estrie, à la Fédération de l'industrie manufacturière - CSN (FIM-CSN) et à la Confédération des syndicats nationaux (CSN).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer