• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > La MRC de Memphrémagog opte pour le développement économique 

La MRC de Memphrémagog opte pour le développement économique

Pour s'assurer que l'économie de la région de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Pour s'assurer que l'économie de la région de Magog continuera à se développer, la MRC de Memphrémagog a créé un poste de directeur du développement économique.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Pour s'assurer que l'économie de la région de Magog continuera à se développer, la MRC de Memphrémagog a créé un poste de directeur du développement économique, occupé depuis peu par Jean Hogue.

La création d'un tel poste fait suite à la disparition du Centre local de développement de la MRC de Memphrémagog, occasionnée par des coupes budgétaires imposées par le gouvernement de Philippe Couillard.

Avant son embauche par la MRC de Memphrémagog, Jean Hogue agissait à titre de directeur du développement des affaires à la Coop Uniforce, une entreprise évoluant dans le secteur agricole. Il a par ailleurs déjà dirigé la défunte Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et siégé comme conseiller municipal dans une municipalité en Montérégie.

M. Hogue connaît la région de Magog puisqu'il a habité à Orford pendant quelques années et a pratiqué certains loisirs sur le territoire de la MRC de Memphrémagog.

«C'est avec beaucoup d'enthousiasme que j'ai accepté de relever ce défi, lance-t-il. J'ai pu constater, avant même mon arrivée en poste, tout le potentiel de la région de Memphrémagog, qui possède de nombreux atouts pour se développer.»

Jean Hogue a rencontré plusieurs intervenants du milieu au cours des derniers jours. Il affirme avoir reçu un «bon accueil» de la part de ceux-ci jusqu'à présent. «Je sens que les gens avaient hâte que quelqu'un rentre en poste en tant que directeur du développement économique», dit-il.

Entre autres, M. Hogue souhaite que la MRC et ses partenaires fassent preuve d'efficacité en matière de développement économique. «Il faudra éviter de se dédoubler.»

Préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers note que les coupes budgétaires décrétées par le gouvernement du Québec ont forcé de nombreuses municipalités à revoir leur stratégie au plan économique.

«Notre équipe pour le développement économique est plus petite que celle du CLD avant. Mais elle a du support d'autres départements de la MRC. Et puis on va travailler différemment et essayer de collaborer au maximum avec nos partenaires. Je pense qu'on réussira à répondre aux besoins», exprime M. Demers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer