• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Mesotec compte profiter de l'envol de la C Series de Bombardier 

Mesotec compte profiter de l'envol de la C Series de Bombardier

Delta a annoncé l'achat d'avions de la C... (Photo PC)

Agrandir

Delta a annoncé l'achat d'avions de la C Series jeudi matin à Montréal.

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Sous-traitant pour l'industrie aéronautique, l'entreprise Mesotec de Sherbrooke va profiter directement de l'envol de la C Series de Bombardier.

Le transporteur américain Delta a confirmé une commande de 5,6 milliards $ US jeudi, avec l'acquisition de 75 appareils CS100 à Bombardier.

Mesotec, qui devrait inaugurer sa nouvelle usine sur le boulevard de Portland dans le parc Industriel de Sherbrooke en juin prochain, est déjà inscrit sur la liste des fournisseurs de pièces des avions C Series.

«C'est certain qu'une telle annonce pourrait avoir des répercussions positives. Nous fabriquons déjà des composantes de portes pour les avions C Series. Ces pièces sont acheminées en Chine et au Mexique pour l'assemblage des portes de l'avion. Cependant, nous n'avons pas encore obtenu de contrat à long terme de Bombardier pour d'autres composantes de l'appareil. Avec cette commande, nous espérons que ça puisse se concrétiser», soutient le président de Mesotec, Philippe Constancis.

Mesotec est aussi un fournisseur important de pièces pour Pratt & Whitney qui conçoit le moteur du nouvel appareil de Bombardier.

«Pour plusieurs composantes du moteur, nous avons signé un contrat de dix ans avec Pratt & Whitney. Le moteur est assemblé à Mirabel dans les C Series. Cette commande de Delta vient consolider le contrat. Les volumes anticipés ne se concrétisaient pas jusqu'à maintenant, mais je crois qu'avec cette annonce majeure nous aurons peut-être même plus de volume que prévu», analyse Philippe Constancis.

Cette perspective de commandes supplémentaires survient au moment où Mesotec s'apprête à déménager dans une usine beaucoup plus vaste.

«Le timing est idéal. Nous attendons de nouvelles machines qui nous permettront d'accroître le volume de production. Dans les locaux actuels, nous n'avions plus de place. Nous serons prêts à répondre à la demande pour Bombardier en fonction des appels d'offres qui seront faits. Nous sommes en contact régulier avec eux en cette période où ils sont en train de garnir leur carnet de commandes en vue d'une production à plein régime de la C Series», constate le président de Mesotec.

Philippe Constancis soutient qu'il demeure constamment possible de répondre aux besoins de ses clients du domaine aéronautique

«Il suffit de s'adapter en fonction des demandes nos clients. Nous avons toujours de la place. Nous réussissons à répondre à la demande en terme de main-d'oeuvre, mais nous sommes constamment en recherche de bons candidats», mentionne le président de Mesotec.

Fondée en 1977, Mesotec est un atelier d'usinage spécialisé dans la fabrication de composantes de moteurs, de trains d'atterrissage ainsi que de structures d'avions pour divers grands joueurs de l'industrie aéronautique, tels Pratt & Whitney Canada, Bombardier Aéronautique, GE Aviation, IBM, Héroux-Devtek, Bell Helicopter ainsi que d'outillages pour leurs chaînes de fabrication.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer