Sélection Rock Forest ouvrira au printemps 2017

La construction d'une résidence pour aînés va bon train sur les terrains de la... (Spectre Média Jessica Garneau)

Agrandir

Spectre Média Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La construction d'une résidence pour aînés va bon train sur les terrains de la Plaza de l'Ouest, dans le secteur de la rue du Haut-Bois. Si la structure de béton du futur complexe de Sélection Rock Forest a déjà pris forme, une première pelletée de terre officielle était organisée jeudi alors que des projets pour une deuxième phase sont déjà dans l'air.

« La construction va bon train et la première phase devrait être prête au début du printemps 2017. Nous avons déjà loué plus de 25 % des appartements en trois semaines », s'enthousiasme Robert Laplante, vice-président du Réseau Sélection.

Le projet du secteur de Rock Forest représente un investissement de 34 M$ et créera une cinquantaine d'emplois. Il sera réparti sur six étages et comptera 199 appartements pour retraités actifs. Pour le moment, ce sont 200 personnes qui s'affairent sur le chantier.

« Nous sentons que nous étions vraiment attendus, qu'il y avait un besoin à Rock Forest. Nous avons des studios, des trois et demi et des quatre et demi. Ce sont vraiment des appartements, bien que nous aurons 25 unités de soin pour les gens qui seront en convalescence ou qui auront besoin de plus de soins. En matière de prix, nous pouvons parler de 1500 $ et plus. Ça correspond à une capacité de payer des retraités de Rock Forest », fait valoir Isabelle Dessureault, vice-présidente aux affaires publiques du Réseau Sélection.

Le complexe sera très lumineux, selon Mme Dessureault, qui vante la fenestration abondante du projet. Et si la demande continue d'être importante, une deuxième phase pourrait voir le jour sur le même site.

Sélection Rock Forest offrira le programme idsanté, une approche de prévention pour faire la promotion des saines habitudes de vie et pour repousser les effets du vieillissement. « Nous voulons des activités physiques et cognitives. Nous penserons aussi à l'alimentation. Ce n'est pas de dire aux gens quoi faire ou comment prendre leur vie en main, mais c'est de mettre en place un environnement pour leur permettre de voir des spécialistes avant d'être malades ou pour leur permettre de faire de l'exercice au gym. »

Le maire Bernard Sévigny accueille favorablement ce nouvel investisseur dans son arrondissement. « Le fait de pouvoir rester dans son milieu en déménageant dans une résidence pour aînés est extrêmement rassurant. L'arrivée du Réseau Sélection envoie aussi un signal de développement. Lorsque les gens viennent s'installer chez nous, c'est qu'il se passe quelque chose. Nous portons le titre de Ville amie des aînés, pour améliorer le milieu de vie de nos aînés, mais nous ne pouvons pas y arriver tout seul. Il nous faut des partenaires comme Réseau Sélection. »

Mme Dessureault assure que la question de la sécurité autour du projet a fait l'objet d'une réflexion. « Il y a un plan d'aménagement qui est prévu pour ajouter de la verdure autour du site, même si nous nous trouvons dans un environnement commercial où les gens pourront faire leurs courses à pied. Nous n'aurons pas l'impression que c'est l'extension d'une zone commerciale. »

Le sujet avait préoccupé la conseillère Annie Godbout aux étapes préliminaires du projet. « Je tenais à avoir des espaces verts dans le secteur. Je souhaitais revoir l'aménagement pour améliorer la qualité de vie des résidents, mais des travailleurs de la Plaza également et le promoteur a été très ouvert. J'ai mentionné qu'il manquait d'infrastructures pour le transport actif à la Plaza, entre autres pour le vélo, mais on m'a dit qu'il était un peu tard pour le demander. »

Mme Godbout se dit néanmoins rassurée par le projet en construction. « Nous avons été ébranlés au début parce que nous souhaitions bonifier l'offre commerciale, mais je crois à la mixité des usages. J'ai beaucoup entendu parler des gens qui étaient soulagés de trouver un lieu de résidence à proximité de leur famille. »

Réseau Sélection, qui compte aussi une résidence à Magog, investira deux milliards de dollars au cours des cinq prochaines années pour ajouter 30 complexes au 33 qu'il possède déjà.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer