• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Peu de chance pour les clients de Dagenais d'être remboursés 

Peu de chance pour les clients de Dagenais d'être remboursés

Tout indique que les clients des meubles Philippe Dagenais ne seront pas... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Tout indique que les clients des meubles Philippe Dagenais ne seront pas remboursés.

Selon La Presse, dans une lettre du Syndic Raymond Chabot stipule clairement aux consommateurs touchés ne pourront pas être remboursés par l'entreprise qui se bat pour se sauver de la faillite.

Le 1er avril dernier, Groupe Dagenais s'est mis à l'abri de ses créanciers en vertu de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

Rappelons que l'entreprise exploitait quatre magasins de meubles au Québec, soit Brossard, Bromont, Laval et Sherbrooke.

Les magasins sont fermés depuis le 31 mars et aucune date de réouverture n'a été établie, précisait le journal montréalais.

La dette du groupe s'élève à 15,7 millions $. Dans la liste des créanciers, la ligne « dépôts clients » est accompagnée d'une somme de 3,8 millions. Il s'agit de la plus grosse somme, tous créanciers confondus (ordinaires et garantis).

Dans sa lettre, le syndic affirme que « différents scénarios avec divers intervenants » sont analysés afin de « déterminer la possibilité d'honorer les commandes des clients de la Société », souligne La Presse.

On ajoute qu'une « décision devrait être prise à cet effet dans les meilleurs délais, compte tenu des circonstances ».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer