• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Strom Spa Nordique: «L'intérêt des Sherbrookois est là» 

Strom Spa Nordique: «L'intérêt des Sherbrookois est là»

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La première pelletée de terre officielle a eu lieu, mercredi matin, sur le chantier du futur Strom Spa Nordique, en bordure de la rivière Magog.

Le spa de Sherbrooke sera le troisième centre de détente du même nom, après ceux de L'Île-des-Soeurs et Saint-Hilaire.

«Quand on me demande pourquoi on a choisi Sherbrooke pour ouvrir un spa nordique, je réponds: pourquoi il n'y en a pas déjà un? Les études de marché effectuées démontrent que l'intérêt des Sherbrookois est là», note Guillaume Lemoine qui est copropriétaire de l'entreprise avec Anne Joyal, Simon Duperré, Éric Genest et le dragon Serge Beauchemin.

«Nous rêvons de devenir un leader des spas nordiques en Amérique du Nord. C'est un rêve ambitieux, mais on a le temps, on est jeunes», a ajouté M. Lemoine qui se dit attaché à la région puisqu'il est originaire de Farnham et qu'il a fait ses études à Sherbrooke.

Les travaux de construction du spa urbain s'étendront sur une bonne partie de l'été et l'ouverture est prévue pour cet automne, probablement fin novembre.

Strom Spa Nordique compte déjà 230 employés et plus d'une soixantaine d'autres emplois s'ajouteront avec l'ouverture du spa situé à l'angle des rues Roy et Sainte-Thérèse, immédiatement à l'est du pont Jacques-Cartier. Le nombre d'emplois créés à Sherbrooke atteindra 100 à120 après 18 mois d'activités. Ce projet nécessite des investissements d'environ 8M$.

«Ce type de projet est du bonbon pour une ville», a déclaré le maire Bernard Sévigny.

«C'est un projet près d'un cours d'eau qui respecte les paramètres du développement durable. Tout a été fait dans les règles de l'art», ajoute le maire notant que le projet est intéressant autant sur le plan économique que sur le plan social, à cause des emplois créés.

Sur le plan environnemental, M. Lemoine a renchéri. «On est très respectueux de la valeur écologique des milieux où on s'installe. Nos bâtiments sont bas et nous utilisons la géothermie pour chauffer les bassins et les bâtiments. On est très éco efficients», note-t-il.

Un dragon s'était déplacé pour la pelletée de terre. «Je suis tellement fier d'être associé à ce projet. Il est la démonstration concrète de ce que j'ai prêché toute ma vie. Les gens heureux sont ceux qui courent après leurs rêves», a souligné M. Beauchemin.

Strom Spa Nordique vise ouvrir sept autres établissements au cours des sept prochaines années, notamment dans les régions de Québec, Toronto et Vancouver.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer