Le prix de l'essence fluctue pour une rare fois en ville

Pour une des rares fois depuis des lunes,... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Pour une des rares fois depuis des lunes, le prix du litre d'essence ordinaire n'est pas uniforme sur le territoire de Sherbrooke. Depuis jeudi, les stations-service affichent des prix variant entre 94,4 ¢, et 99,4 ¢ le litre de carburant ordinaire.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

Sherbrooke serait-elle enfin redevenue une zone où l'essence se vend selon les lois du libre marché? Pour une des rares fois depuis des lunes, le prix du litre d'essence ordinaire n'est pas uniforme sur tout le territoire de Sherbrooke. Depuis quelques jours, on assiste même à des écarts pouvant atteindre cinq cents entre les différentes stations-service de Sherbrooke. Un phénomène plutôt rare dans un marché reconnu pour sa collusion...

En effet, depuis jeudi, les stations-service affichaient des prix variant entre 94,4 ¢, et 99,4 ¢ le litre de carburant ordinaire.

Les prix les plus bas (94,4 ¢) étaient généralement observés dans le quartier Est, tandis que les plus élevés se trouvaient le long de la rue King Ouest et du boulevard Bourque.

Les automobilistes avaient donc intérêt à magasiner. C'est d'ailleurs ce qu'a fait Marcel Blais, de Sherbrooke, en s'arrêtant à la station-service Utramar, coin King Est et Papineau, en début d'après-midi. Même qu'après avoir fait le plein de sa Chevrolet Impala, M. Blais a décidé de faire de même avec le bidon d'essence qu'il venait de sortir du coffre de sa voiture... au cas où.

«Il faut en profiter pendant que ça passe», suggérait M. Blais tout en se disant convaincu que cette embellie ne serait que passagère tellement les pétrolières n'ont aucun scrupule à l'égard des automobilistes. «C'est rien que des voleurs», trancha-t-il avant de raccrocher le pistolet à la pompe à essence.

À 94,4 cents, on parle néanmoins d'une bonne affaire, car le prix jugé réaliste par le CAA-Québec était fixé à 1,04 $ en Estrie. L'organisme estime que le prix moyen en Estrie se situe à 98,9 ¢ le litre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer