Drummondville s'entend avec ses cols bleus

Un peu plus d'un an après l'échéance de la convention collective, la Ville de... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Drummondville) Un peu plus d'un an après l'échéance de la convention collective, la Ville de Drummondville en est venue à une entente avec le Syndicat des employés municipaux cols bleus de Drummondville. Cette nouvelle convention collective est en vigueur à compter de sa signature, et ce, jusqu'au 31 décembre 2019.

Cette entente permettra deux améliortations significatives dans les services : l'introduction d'un quart de travail de nuit et la mise en place d'une équipe de garde.

Les parties ont convenu d'introduire un quart de travail de nuit entre le 1er décembre et le 31 mars afin d'accroître la qualité des services offerts en hiver. L'équipe de garde sera, pour sa part, en mesure d'intervenir rapidement lors de situations imprévisibles.

« Cette bonification améliorera considérablement le temps de réponse en dehors des heures habituelles pour toute requête nécessitant une intervention immédiate », précise M. Cusson.

La nouvelle convention collective prévoit des augmentations salariales de 2,5 % pour l'année 2015 et de 2 % en 2016. Pour les années 2017, 2018 et 2019, l'augmentation salariale sera modulée en fonction de l'indice des prix à la consommation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer