Un autre projet controversé à Brompton

Un autre projet commercial soulève des interrogations dans... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Un autre projet commercial soulève des interrogations dans l'arrondissement de Brompton.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un autre projet commercial soulève des interrogations dans l'arrondissement de Brompton. Après le débat entourant le projet du Groupe Laroche, le long de la rue Laval, c'est la vocation commerciale demandée dans le secteur de la route de Windsor et de la rue Raymond-Auger qui fait sourciller.

Dans la zone en question, où l'usage résidentiel est privilégié pour le moment, il est demandé d'autoriser de nombreux usages commerciaux comme ceux d'une boucherie, d'une pâtisserie, d'une boutique de vêtements, d'une boutique de chaussures, d'un magasin de menus articles, de guichets automatiques, de restaurant, de café, de comptoir laitier et plusieurs autres.

Le président de Commerce Sherbrooke, le conseiller Louisda Brochu, a servi une mise en garde. « On fait référence qu'on veut créer une zone commerciale en enlevant une zone résidentielle. Habituellement, dans un cas comme ça, on consulte Commerce Sherbrooke. Ici, à sa face même, ça heurte la vision de développement commercial sur l'ensemble du territoire. Vous savez qu'à Brompton, dans le secteur du noyau urbain, tout comme à Lennoxville, on investit beaucoup avec un chargé de projet. Dernièrement on a adopté un plan particulier d'urbanisme », explique-t-il.

Souci d'équité?

La conseillère de l'arrondissement de Brompton et présidente du comité consultatif d'urbanisme Nicole Bergeron explique que « c'est à la suite de la demande du promoteur que nos services ont recommandé que ces ajouts se fassent, par équité probablement pour ce qui est accordé au Groupe Laroche je suppose ».

Le Groupe Laroche propose un développement commercial en bordure de la rue Laval et une centaine de logements dans la première phase de son projet. Les usages d'entretien léger pour automobiles, boucherie, pâtisserie, boutique de vêtements, boutique de chaussures, imprimerie, gymnase, activité éducative, restaurant et salle à manger ont été permis entre l'école secondaire de Bromptonville et l'autoroute 55.

« Il faut aussi comprendre que ce secteur-là a été zoné résidentiel, mais il y avait une problématique avec le site d'enfouissement de la compagnie Kruger », explique encore Nicole Bergeron à propos du projet à proximité de la route de Windsor.

« La Ville s'est rendu compte que la distance pour qu'il y ait de la construction résidentielle ne serait pas respectée. Donc elle a négocié avec le promoteur pour permettre de faire en sorte qu'il y ait un changement et que certains terrains deviennent commerciaux pour régler la problématique. » Consultation

Louisda Brochu s'est par ailleurs dit perplexe de constater qu'une séance de consultation avait été tenue à ce sujet en janvier et qu'une nouvelle consultation était prévue. Il remarquait que de nouveaux usages étaient demandés.

« Il faudrait parler avec nos services. C'est lors de la soirée de consultation publique que nous avons appris que ces usages étaient ajoutés », a rétorqué Nicole Bergeron.

« On s'est doté d'une vision dans le schéma d'aménagement qui a été adoptée ici à l'unanimité. On a fait de larges consultations publiques, des journées complètes. On a fait des exercices pour se doter d'une vision et là il y a un promoteur, avec tout le respect que j'ai pour ce promoteur, qui veut faire un développement commercial qui vient heurter notre vision de développement. On investit beaucoup dans le développement du pôle urbain à Brompton. On veut faire revivre le noyau et ce qu'on propose va à l'encontre », a de nouveau plaidé M. Brochu.

Devant les questions soulevées par les élus, le président du comité exécutif Serge Paquin a proposé de retirer le point de l'ordre du jour du conseil du 7 mars et de repousser la consultation publique qui devait se tenir la semaine prochaine. Commerce Sherbrooke a donc été invité à fournir son avis dans le dossier.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer