• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Superclinique : Immex propose de construire un autre immeuble 

Superclinique : Immex propose de construire un autre immeuble

Les gens de la compagnie Immex ne se laissent pas démonter par le refus de... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les gens de la compagnie Immex ne se laissent pas démonter par le refus de l'organisme Sherbrooke Innopole de voir la vocation industrielle de l'ancien centre de distribution de BRP changer en vue de l'implantation d'une superclinique médicale à cet endroit.

L'entreprise envisage maintenant de construire un autre immeuble afin d'implanter le volet «santé» du projet.

On pourrait alors préserver la vocation industrielle du complexe situé à l'intersection de la rue King Ouest et de l'autoroute410, note Sébastien Morin, vice-président d'Immex.

Rappelons que le projet de superclinique envisagé sur le site de l'ancien centre de distribution de BRP a officiellement été déposé à la Ville de Sherbrooke récemment, annonçait La Tribune mardi.

On apprenait aussi que Sherbrooke Innopole avait pris position contre un changement de zonage. Lors de la réunion du conseil d'administration du 16 février, l'avis de Sherbrooke Innopole, demandé par le CCU après Noël, a été adopté.

«Nous avons une version modifiée du projet, confirme M. Morin. Il pourrait y avoir un autre bâtiment sur le site.»

«On pourrait y aménager la superclinique et tout ce qui se rattache à ce qui est santé dans le projet.»

Sébastien Morin assure que la sortie récente de la directrice générale de Sherbrooke Innopole, Josée Fortin, concernant le changement de zonage n'y est pour rien dans le nouveau volet du projet pour l'ancien centre de distribution de BRP.

Quand le projet avait été présenté à la Ville, on avait déjà senti une certaine réticence concernant le changement de zonage du terrain de l'usine.

L'ajout d'un nouveau bâtiment pourrait vouloir dire des investissements supplémentaires, ajoute M. Morin. «Tout dépendra comment évoluera le projet, dit-il. Nous vous tiendrons au courant.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer