Les commerçants confiants pour 2016

Le directeur général de Commerce Sherbrooke Gilles Marcoux... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Le directeur général de Commerce Sherbrooke Gilles Marcoux explique qu'un sondage a été mené auprès de 521 commerçants de la ville sur leur perception économique de l'année en cours.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les commerçants de Sherbrooke envisagent positivement l'année 2016.

« Le principal constat du sondage effectué par Commerce Sherbrooke demeure que 61 pour cent des gens d'affaires considèrent la situation économique intéressante pour 2016 », souligne le directeur général de Commerce Sherbrooke, Gilles Marcoux.

Commerce Sherbrooke a mené un sondage auprès de 521 commerçants au sujet de leur perception économique à la fin de 2015. De ce nombre, la vaste majorité, soit plus de 87 pour cent, considère que leur situation va se stabiliser et même s'améliorer au cours des 12 prochains mois.

Ces données s'inscrivent dans un contexte économique fragilisé par un taux de croissance des ventes de 0,9 pour cent à l'échelle du Québec.

« La perception positive des gens d'affaires est intéressante dans un contexte où le conseil du commerce de détail et Desjardins ont estimé le taux de croissance à environ 1 pour cent. Le taux de croissance anticipé n'est pas très important, mais les gens d'affaires de Sherbrooke considèrent qu'il y a des opportunités pour la prochaine année », souligne M. Marcoux.

Gilles Marcoux explique que les opportunités de croissance sont basées sur des taux d'intérêt qui devraient rester faibles, sur la faiblesse du dollar canadien qui pourrait amener des touristes supplémentaires et limiter les fuites commerciales vers les États-Unis, ainsi que sur la baisse du prix de l'essence qui va laisser plus d'argent dans les poches des consommateurs.

« Les gens d'affaires voient ces opportunités, ce qui leur fait dire que ça va aller mieux au cours des prochains mois », indique Gilles Marcoux.

Le passage au web des gens d'affaires de Sherbrooke représente un autre facteur de croissance.

« Il y a plus de 45,7 pour cent des gens d'affaires qui considèrent que leur site web a eu un impact sur leurs ventes. Les gens d'affaires de Sherbrooke sondés sont présents à plus de 66 pour cent sur le web. Il y a un bon mouvement à ce chapitre. Tous les efforts et la sensibilisation font en sorte que les commerçants se rendent compte que leur présence sur le web est un incontournable », soutient M. Marcoux.

Commerce Sherbrooke a intégré cet aspect de sondage auprès des gens d'affaires lors d'une tournée téléphonique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer