• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Rona: Renelle Anctil voit «que du positif» dans la transaction 

Rona: Renelle Anctil voit «que du positif» dans la transaction

Renelle Anctil... (Archives La Tribune)

Agrandir

Renelle Anctil

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) «Je ne vois que du positif à cette transaction», a commenté Renelle Anctil, ancienne propriétaire de Rona l'entrepôt de Sherbrooke, en réaction à l'acquisition de RONA inc. par la chaîne américaine Lowe's.

Effectivement, les deux entreprises ont annoncé mercredi qu'elles ont conclu une entente définitive selon laquelle Lowe's propose de faire l'acquisition de toutes les actions ordinaires émises et en circulation de RONA en contrepartie de 24 $ par action, en espèces, et de toutes les actions privilégiées émises et en circulation de RONA en contrepartie de 20 $ par action, en espèces.

La valeur totale de la transaction se chiffre à 3,2 G$. 

«C'est une bonne nouvelle pour tout le monde, poursuit Mme Anctil. Premièrement, Lowe's a une très grande capitalisation. L'entreprise a donc les reins solides et elle sera en mesure d'assurer l'amélioration et les rénovations des magasins. Deuxièmement, le volume d'affaires sera énorme, ce qui donnera un avantage concurrentiel à l'entreprise et permettra potentiellement d'offrir de meilleurs prix. Et pour les manufacturiers canadiens, il existe une immense opportunité d'affaires. Les produits pourront être fabriqués ici et distribués dans tout le réseau américain. Surtout avec la faiblesse du dollar canadien, c'est avantageux.»

Même si elle n'est plus à la tête de la direction de Rona l'entrepôt de Sherbrooke depuis octobre, date de rachat de la franchise par RONA inc, Renelle Anctil tenait à se rendre au magasin ce mercredi matin pour rencontrer les employés.

«C'est quand même ma gang et depuis quelques mois, il y a eu beaucoup de changements. Par définition, lorsqu'il y a des changements, les gens sont inquiets. Je voulais leur parler de ma vision et de mon opinion concernant la transaction», explique Mme Anctil notant que le nombre d'employés de Rona l'entrepôt à Sherbrooke varie entre 150 et 225 selon les saisons.

Employés actuels

Par ailleurs, Lowe's s'engage à «garder à son service la vaste majorité des employés actuels de RONA et maintenir en poste des hauts dirigeants clés de la solide équipe de direction de RONA».

L'acquéreur s'engage également à maintenir les bannières multiples de RONA dans le secteur de la vente au détail; établir le siège social des activités canadiennes à Boucherville, au Québec; et poursuivre la mise en oeuvre de la stratégie d'approvisionnement local et éthique de RONA, et potentiellement accroître les liens avec les fabricants et fournisseurs canadiens, qui ont été développés tant avec Lowe's qu'avec RONA.

Les magasins de Saint-Denis-de-Brompton et de Magog, qui sont des magasins affiliés, continueront d'être des magasins indépendants dont les actions de RONA seront détenues par Lowe's.

Une transaction approuvée à l'unanimité

 « Il est important de noter que la transaction permet aussi à Lowe's d'entrer au Québec, où RONA est le chef de file du marché et où nous ne sommes pas présents», a déclaré le président du conseil, président et chef de la direction de Lowe's, M. Robert A. Niblock.

La proposition de Lowe's comporte une prime de 104 pour cent par rapport au cours de clôture de l'action ordinaire de RONA le 2 février 2016 et une prime de 38 pour cent par rapport au haut de 17,36 $ qu'a connu le cours de l'action de RONA au cours d'une période de 52 semaines.

Ensemble, les magasins de Lowe's Canada et de RONA vont créer la plus importante chaîne de rénovation résidentielle au détail au Canada, avec des revenus pro forma provenant des activités canadiennes estimés à environ 5,6 G$ en 2015.

Exclusion faite des coûts de transaction et d'intégration, on prévoit que la transaction va entraîner une augmentation du bénéfice de Lowe's au cours de la première année suivant la clôture de l'acquisition.

La transaction a été approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration de Lowe's et de RONA, et a reçu l'appui des équipes de direction des deux sociétés.

Le conseil d'administration de RONA va recommander aux actionnaires de RONA de voter en faveur du plan d'arrangement, lors d'une assemblée extraordinaire des actionnaires qui devrait se tenir avant la fin du premier trimestre de 2016. La circulaire qui sera postée aux actionnaires de RONA avant la tenue de cette assemblée extraordinaire renfermera d'autres précisions sur la transaction.

Renelle Anctil croit que RONA a un modèle d'affaires unique au monde dans son domaine. Un modèle qui inclut une grande variété de formats de magasins, un concept qui donne un avantage concurrentiel à l'entreprise et qui pourrait être exporté par Lowe's aux États-Unis.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer