• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > BioIntelligence Technologies: une ronde de financement à plus de 1 M$  

BioIntelligence Technologies: une ronde de financement à plus de 1 M$ 

L'entreprise sherbrookoise BioIntelligence Technologies vient de compléter sa... (Photo site web BioIntelligence Technologies)

Agrandir

Photo site web BioIntelligence Technologies

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'entreprise sherbrookoise BioIntelligence Technologies vient de compléter sa ronde de financement  dépassant un million $. Plus du quart de la somme provient de différents fonds de Sherbrooke Innopole et de l'Accélérateur de création d'entreprises technologiques (ACET).

Créée seulement en 2014, BioIntelligence Technologies a développé deux plateformes technologiques novatrices et a acquis une licence pour l'utilisation d'une troisième plateforme développée à l'Université de Sherbrooke. Elles permettent d'optimiser en temps réel des procédés biologiques en tenant compte de variables scientifiques et financières.

Ses sondes intelligentes et serveurs-analystes peuvent ainsi suivre plusieurs variables-clés et identifier les actions à prendre pour maximiser la rentabilité des cultures biologiques, explique-t-on dans un communiqué de presse.

La ronde de financement permettra d'appuyer l'entreprise dans la commercialisation de son premier produit, le BioAnalyst, et d'accélérer le développement de ses prochains produits. Les débouchés commerciaux de la technologie sont nombreux.

L'entreprise cible dans un premier temps les biotechnologies industrielles aux États-Unis et en Europe, puis s'attaquera au segment biopharmaceutique à l'échelle mondiale, prévoit son président, Joël Sirois.

Le financement obtenu provient de diverses sources, privées et publiques.

Pour M. Sirois, également professeur en génie biotechnologique à l'Université de Sherbrooke, la conclusion de cette première ronde de financement permettra de propulser l'entreprise vers la prochaine étape. « C'est à la fois l'aboutissement de plus de dix ans de Recherche et développement», souligne-t-il.

«En même temps, le début d'un nouveau chapitre prometteur, celui d'amener sur le marché une technologie d'avant-garde qui a un impact direct sur la production et la rentabilité, et ainsi sur l'accès à de nouvelles molécules pour la population. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l'ensemble de nos partenaires alors que nous entrons au marché, étape pour laquelle peu de financement existe. »

Pour Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole, il s'agit d'une entreprise «innovante à haut potentiel, qui détient une technologie brevetée, développée à Sherbrooke. La prochaine étape de son développement a été bien réfléchie et préparée; elle n'en restera pas moins cruciale.»

«C'est justement pour favoriser le succès des jeunes entreprises sherbrookoises à ce stade que nous avons créé le Fonds de précommercialisation via lequel nous investissons sous forme de quasi-équité avec d'autres partenaires financiers», note-t-elle dans le communiqué.

BioIntelligence Technologies, aujourd'hui logée à l'incubateur-accélérateur Espace-INC, a bénéficié de l'accompagnement conjoint de Sherbrooke Innopole et de l'ACET au cours des dernières années.  Son équipe lancera officiellement son serveur-analyste automatisé BioAnalyst le 27 janvier chez Espace-INC dans le cadre du 5 à 7 ouvert au public. Elle dévoilera en même temps sa nouvelle image de marque et son nouveau site web.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer