Clin d'oeil au passé et regard vers l'avenir

Éric Bergeron, des Caisses Desjardins, Bruno Lavoie, président... (Spectre, Jessica Garneau)

Agrandir

Éric Bergeron, des Caisses Desjardins, Bruno Lavoie, président de la Chambre de commerce de Sherbrooke, et David Quirion, président du comité Gala 2016, ont dévoilé l'affiche annonçant le 30e Gala Reconnaissance Estrie, qui se tiendra le 1er avril prochain au théâtre Granada.

Spectre, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Voix de l'Est

(SHERBROOKE) Considéré comme l'un des événements phares de l'année dans le milieu des affaires sherbrookois, le Gala reconnaissance Estrie 2016 profitera de son 30e anniversaire pour rendre hommage aux entreprises lauréates qui ont marqué les trois décennies de ce gala tout en se projetant vers l'avenir. L'événement qui aura lieu le 1er avril au théâtre Granada, sera aussi l'occasion, comme à chaque année, de couronner le Grand Estrien ou la Grande Estrienne 2016.

Jeudi, lors d'une conférence de presse tenue par la Chambre de commerce de Sherbrooke, les organisateurs ont souligné le caractère régional de l'événement, une caractéristique propre à la région.

« C'est le seul gala au Québec qui souligne les efforts et les accomplissements des entreprises, non pas d'une ville, mais de toute une région, a souligné Éric Bergeron, des Caisses Desjardins. Évidemment depuis 30 ans, le gala se déroule à Sherbrooke, mais de nombreuses entreprises de toute la région ont vu leurs efforts être récompensés. De nombreuses entreprises lauréates provenaient de Richmond, Lac-Mégantic, Magog, Windsor et j'en passe, a rappelé M. Bergeron en soulignant le fait que l'Estrie ne serait pas ce qu'elle est sans l'apport des plus petites villes. « Des entreprises telles que Tafisa à Lac-Mégantic, BRP à Valcourt, la Laiterie Coaticook ont donné naissance à une multitude de sous-traitants, partout en Estrie. »

Les choix du jury se feront donc parmi les 140 entreprises lauréates existantes de 1986 à 2015 , a expliqué David Quirion, président du comité gala :

« Cette année, le jury a une lourde tâche puisqu'il n'a pas de dossier de candidatures, a fait remarquer M. Quirion. Les membres ont donc dû se définir cinq critères. Ils ont tenu compte du fait que l'entreprise est toujours en activité, de son esprit entrepreneurial, de sa croissance, de son innovation et de son implication sociale. Un traitement juste et équitable a été accordé à chacune des entreprises ».

Le jury décernera également des mentions spéciales, à savoir les Prix CPA de l'Estrie, Persévérance scolaire, Priorité Sherbrooke, Performance et Rayonnement ainsi que le Prix Chambre de commerce régionale de l'Estrie.

Le président de la Chambre de commerce de Sherbrooke a pour sa part dévoilé le visuel de l'événement, placé sous le thème « 30 ans vers le futur »

« Vous avez en haut de l'affiche la boule disco qui nous rappelle les débuts du gala dans les années 80. Le lettrage reprend le format qui avait été utilisé à l'époque par le fameux film « Retour vers le futur » qui, en plus d'avoir été un succès commercial et visuel assez impressionnant, s'inscrit justement dans cette thématique de voyage à travers les années de développement économique de la région ».

Le jury, présidé par Paul-André Veilleux (CPA de l'Estrie et Laiterie Coaticook), sera composé de : Marie-France Audet, (Sherbrooke Innopole), Me Julie Banville (Therrien Couture), Élise Champigny (Desjardins entreprises), Shawn Prust (Raymond Chabot Grant, Thornton), Guillaume Patry (Bilodeau, Patry, inc.), Johanne Tessier (Deloite), Johanne Thibault (Progestion Estrie), Martin Turcotte (Joly, Riendeau).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer