La CCF devient l'ODACE

La Chambre de commerce de Fleurimont (CCF) deviendra... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

La Chambre de commerce de Fleurimont (CCF) deviendra l'ODACE, l'Organisme de développement d'affaires commerciales et économiques. La présidente de la nouvelle organisation, Stéphanie Jutras, en a fait l'annonce, mercredi, en compagnie du vice-président Patrick Pinard.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Chambre de commerce de Fleurimont (CCF) deviendra l'ODACE, l'Organisme de développement d'affaires commerciales et économiques. La présidente de la nouvelle organisation, Stéphanie Jutras, en a fait l'annonce mercredi en voilant d'un geste symbolique l'ancienne bannière de la CCF et en dévoilant d'un même élan celle de l'ODACE.

« Avant de vous dévoiler notre nouvelle image, faisons plaisir à la Chambre de commerce de Sherbrooke. Enterrons les vieilles chicanes de carré de sable. Éliminons l'image de la Chambre de commerce de Fleurimont », a déclaré la première présidente de l'ODACE en dévoilant la nouvelle identité de l'organisme.

Tel que voté à l'unanimité par ses membres, lors de l'assemblée générale spéciale le 20 novembre, la CCF poursuit ses démarches pour dissoudre l'actuelle Chambre et devenir une association de gens d'affaires dont le nom et le logo étaient présentés hier en conférence de presse.

En mars 2015, un sondage auprès des membres confirmait qu'une fusion avec la Chambre de commerce de Sherbrooke (CCS) n'était pas envisageable. « Aussi le fait d'être confinés à l'ancien territoire de la Ville de Fleurimont empêchait la CCF de performer comme elle était en mesure de le faire. Alors pour nous, une seule option était envisageable : créer nous-mêmes une association de gens d'affaires dynamique et professionnelle, sans le carcan de la Fédération des chambres de commerce du Québec », a déclaré Mme Jutras précisant qu'elle sentait que dans les derniers temps, la CCF était désavantagée par rapport à la CCS dans les représentations de la FCCQ.

Mme Jutras a mentionné que le nouvel organisme n'avait eu aucun contact avec la CCS. « La Chambre de commerce de Sherbrooke fait ses choses et nous faisons les nôtres. On n'a pas besoin d'elle. Elle fait ce qu'elle a à faire de la bonne manière. Je ne dirais pas que nous empiétons sur le territoire, mais plutôt que nous comblons des besoins qui ne sont pas comblés par la Chambre de commerce de Sherbrooke pour le moment. Notre objectif est de servir nos membres peu importe où ils se situent. Et maintenant, notre territoire, c'est partout », résume Mme Jutras.

La présidente de l'ODACE a précisé que la nouvelle organisation se souviendrait d'où elle vient et qu'un comité Fleurimont-Sherbrooke Est avait été formé pour répondre aux besoins des membres situés sur ce territoire. « D'autres comités seront formés pour d'autres arrondissements au fur et à mesure que les besoins se présenteront », a-t-elle souligné.

L'ODACE garde la même mission que la CCF. « ODACE, c'est la même équipe d'entrepreneurs passionnés. La même passion, le même dynamisme, les mêmes valeurs. ODACE saura soutenir ses membres, les défendre et les représenter de la même façon que le faisait la Chambre de commerce de Fleurimont », conclut Mme Jutras.

La nouvelle structure est en place, le calendrier des activités est établi et après le temps des Fêtes, l'ODACE, qui compte actuellement environ 350 membres, entamera une période de recrutement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer