Le Bureau de la concurrence accorde la vente de Petro T

Le Bureau de la concurrence du Canada (BCC) a donné son aval à la transaction... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Le Bureau de la concurrence du Canada (BCC) a donné son aval à la transaction visant la cession des actifs de l'entreprise drummondvilloise Pétroles Therrien au groupe pétrolier Harnois.

Rappelons que les deux entreprises indépendantes de distribution de produits pétroliers avaient annoncé, cet été, qu'elles en étaient venues à une entente. Celle-ci était toutefois sujette à l'approbation du BCC.

« Nous sommes très heureux que cette transaction puisse se concrétiser. Avec l'acquisition de Pétro-T, nous diversifions nos marchés et nous consolidons notre position de leader pétrolier », affirme Serge Harnois, président-directeur général de Harnois, précisant qu'il était désormais à la tête d'un réseau de distribution de produits pétroliers composé de Harnois, d'Esso et de Pétro-T.

Le nombre total de postes d'essence desservis par Harnois Groupe pétrolier grimpera à 317 et le volume de vente frôlera les 1,4 milliard de litres annuellement.

La division Pétro-T continuera de gérer ses activités à partir des bureaux du boulevard Lemire à Drummondville et les opérations du réseau de détail demeureront inchangées. Ainsi, la clientèle obtiendra les mêmes produits et services et tous les employés conserveront leur emploi.

Harnois Groupe pétrolier prévoit que la transaction sera officielle à compter du 15 janvier. Le montant de la transaction n'a pas été rendu public. Léo-Paul Therrien a indiqué avoir procédé à la vente de ses actifs afin de permettre à son entreprise de continuer de grandir. Il était mûr pour se retirer.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer