Un bâtisseur de Desjardins s'éteint

Rosario Tremblay était à l'inauguration de la Place... (Photo fournie par le Mouvement Desjardins)

Agrandir

Rosario Tremblay était à l'inauguration de la Place de la Coopération à Lévis, cet été. Il est entouré du maire Gilles Lehouillier, de l'ancien président du Mouvement Desjardins, Alban d'Amour, de la présidente actuelle, Monique F. Leroux et de Michel Rouleau, ancien président de la Fédération des caisses populaires de Québec.

Photo fournie par le Mouvement Desjardins

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Considéré comme l'un des bâtisseurs du Mouvement Desjardins, Rosario Tremblay s'est éteint mardi à l'âge vénérable de 105 ans.

Né en 1910 à Gosselin's Mill, près de Sainte-Edwidge-de-Clifton dans le comté de Compton, Rosario Tremblay a consacré une bonne partie de sa vie au mouvement coopératif et en particulier au Mouvement Desjardins. Il a aussi été à la tête de la Chambre de commerce des jeunes de Sherbrooke et des Cantons-de-l'Est.

De 1935 à 1938, il a été tour à tour secrétaire-gérant de la Caisse populaire sociale de Sherbrooke, secrétaire-gérant de l'Union régionale des caisses populaires du district de Sherbrooke, inspecteur à la Fédération de Québec des unions régionales des caisses populaires et Inspecteur régulier à la Fédération. À cette époque, il a participé à quelques réunions du conseil d'administration de la Fédération à titre d'administrateur délégué substitut de l'Union régionale des caisses populaires du district de Sherbrooke.

Pendant 24 ans, soit de 1942 à 1966, il a occupé les fonctions de premier chef des inspecteurs à temps plein de la Fédération puis directeur du Service d'inspection de la Fédération, avant de devenir directeur des Communications externes à la Fédération et directeur des Activités internationales à la Fédération au tournant des années 1970.

L'ancien président et chef de la direction du Mouvement, Alfred Rouleau, a fait de lui son conseiller spécial, de 1972 à 1980.

Un privilège

L'actuelle présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique Leroux, a publié un communiqué mercredi dans lequel elle déclare qu'« avec le décès de Rosario Tremblay, c'est un phare qui s'éteint. Au cours des huit dernières années, j'ai eu le privilège d'avoir de nombreux échanges avec M. Tremblay. À chaque fois ce fut un privilège de profiter de sa vaste connaissance de l'histoire de notre Mouvement, de son regard sur la coopération et de sa sagesse. Le plus bel hommage que nous puissions lui rendre est de continuer à faire évoluer Desjardins en le maintenant profondément ancré dans ses valeurs coopératives et au service de ses membres. »

En tant que membre du conseil d'administration du Mouvement Desjardins et président du conseil régional Cantons-de-l'Est, Denis Paré dit avoir lui aussi eu l'occasion d'échanger avec M. Tremblay au cours des dernières années.

« C'était un monsieur très impressionnant. Non seulement il était encore lucide, mais il était doté d'une mémoire phénoménale. Il se rappelait de mon nom à chaque fois qu'on se rencontrait. Mais surtout, c'était un homme qui ne vivait pas dans le passé. Il avait encore un regard et un point de vue très ancrés dans la réalité d'aujourd'hui. »

Les détails entourant les obsèques de Rosario Tremblay seront communiqués ultérieurement.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer