SGT 2000 investit 2,5 M$ à Deauville

L'entreprise de camionnage SGT 2000 est en train... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

L'entreprise de camionnage SGT 2000 est en train de déménager ses installations du boulevard Bourque sur la route 112, dans le secteur de Deauville, près de la sortie vers l'autoroute 10.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les plans de la compagnie de transport routier SGT 2000, sur la route 112 le long de l'autoroute 10/55 dans le secteur Deauville se précisent.

L'entreprise de camionnage est en train de déménager ses installations du boulevard Bourque vers ce site situé à un jet de pierre de la voie rapide.

À ce jour, le transporteur y a déjà investi près d'un million $ et devra ajouter un million et demi $ l'an prochain pour compléter les installations, confirme à La Tribune Denis Coderre, propriétaire de l'entreprise. Des semi-remorques et de la machinerie aux couleurs de la compagnie SGT 2000 ont pris place sur le site du futur terminal de l'entreprise à Deauville.

« C'est d'abord une question de sécurité, dit-il. Sur le boulevard Bourque, il y a de plus en plus de trafic. Il y a tellement de magasins et de concessionnaires d'autos, que ça amène de la circulation. Ce n'est pas très adapté pour nous, les camionneurs. »

« Quand on rentre dans la cour, il faut couper le trafic deux fois. Nous voulons changer d'endroit avant qu'arrive un accident. Pour nous, la sécurité de nos chauffeurs et du public, c'est très important. »

M. Coderre ajoute que SGT 2000 occupe des locaux en location sur le boulevard Bourque, dans le secteur Rock Forest, contrairement aux installations qu'on est en train de préparer le long de l'autoroute 10/55.

On pourra aussi y recevoir des trains routiers, des convois formés de deux semi-remorques, ajoute M. Coderre. Le terminal du boulevard Bourque ne le permettait pas. Il faut être situé à deux kilomètres ou moins d'une autoroute pour y recevoir ou faire partir des trains routiers.

«L'industrie du transport par camion va bien. Ce qui est difficile, c'est de trouver du monde pour assoir derrière les volants de nos camions.»


Un immense terrain

En août 2014, La Tribune révélait que SGT 2000 préparait l'immense terrain pour ses projets futurs. L'entreprise, dont le siège social est situé à Saint-Germain-de-Grantham, près de Drummondville, dispose de terminaux ailleurs au Canada et aux États-Unis.

Celui de Sherbrooke deviendra l'un des plus importants de la compagnie, mentionne M. Coderre. On y emploie une vingtaine de travailleurs.

Toutefois, ce dernier ajoute que l'entreprise est à la recherche de nouveaux employés. « L'un de nos plus grands défis est de trouver du personnel. Nous les formons et ensuite ils peuvent travailler », explique-t-il.

« L'industrie du transport par camion va bien. Ce qui est difficile, c'est de trouver du monde pour les assoir derrière les volants de nos camions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer