Générer des êtres humains productifs

Serge Sylvain... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Serge Sylvain

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La mission de Défi Polyteck est de créer des emplois de qualité pour des personnes ayant des limitations fonctionnelles avec l'objectif ultime d'améliorer leur vie.

« Un employé nous a raconté qu'il ne parlait jamais au souper familial de Noël. Il était le benjamin d'une famille de sept enfants qui avaient tous bien réussi. Lui était le mouton noir et ne trouvait rien d'intéressant à amener à la conversation. Au premier Noël suivant son embauche chez nous, il a enfin pris la parole. Pour leur dire qu'au boulot, on avait fait 1500 portes la semaine passée et que l'entreprise avait signé tel contrat le mois dernier », lance Serge Sylvain, directeur général de l'organisme à but non lucratif.

« On a le même fonctionnement et la même structure qu'une entreprise ordinaire. On fait face à la même compétition mondiale, alors on doit être productif, avoir les mêmes critères de qualité. La différence est dans la façon de le faire», spécifie M. Sylvain, ajoutant que la gestion de Défi Polyteck est très transparente et inclusive avec deux employés qui siègent au conseil d'administration.

Quatrième plus grande entreprise adaptée au Québec, Défi Polyteck est né du regroupement en 2014 d'Atelier Poly-teck, Défi SM et Défi Récup-Air. Les principales activités de l'entreprise sont le déchiquetage de papiers confidentiels, la fabrication de pochettes de vinyle, la découpe et l'assemblage de mosaïques, le filage. « Plus de

90 pour cent des revenus proviennent de l'extérieur de l'Estrie, alors ce sont de belles retombées », mentionne M. Sylvain précisant que, comme tout chef d'entreprise, il tente de faire des profits pour réinvestir dans l'équipement, les infrastructures et surtout les humains.

Les limitations des employés peuvent être liées à un handicap physique, une déficience intellectuelle ou un trouble mental.

Investir dans les employés

« Ce sont des gens productifs et non compétitifs », lance le gestionnaire autodidacte.

Des gens qui autrement ne travailleraient pas. Ils sont quelque 200 employés âgés entre 18 et 77 ans. « Si on veut qu'un employé prenne sa retraite, on doit le pousser. Le sentiment d'appartenance est très fort. Une fois qu'ils ont goûté au travail, aucun d'entre eux n'a envie de retourner s'asseoir sur son divan dans le salon », assure M. Sylvain.

Pour être compétitif, l'organisme reçoit une subvention d'environ

25 pour cent du chiffre d'affaires de 5 M$. « Une contribution sociale largement profitable pour la société », estime-t-il.

Les employés ont accès à une formation continue visant le développement personnel, l'autonomie professionnelle et la responsabilisation. « C'est le plus bel investissement qu'on ait fait. On offre plus de 5000 heures de formation par an. On traite aussi des saines habitudes de vie, de la gestion du stress », raconte M. Sylvain, précisant que plusieurs employés ont pu cesser leur médicamentation ou leur suivi psychiatrique à la suite de changements apportés à leur mode de vie. D'autres ont acquis l'autonomie nécessaire pour passer d'une maison d'accueil à un logement supervisé, puis à un logement sans supervision.

« L'estime de soi est construite.

L'impact est positif sur notre productivité », assure M. Sylvain qui comprend bien l'isolement et la souffrance des employés qu'il dirige.

Il a fait ses premiers pas au sein d'une entreprise adaptée il y a 17 ans, après une dépression majeure de 4 ans. « Je cherchais un emploi, mais croyais mon avenir fini. J'ai été engagé chez Défi SM comme superviseur et cela a changé ma vie. Je gère aujourd'hui une équipe de 175 employés et on travaille sur un projet de déménagement nécessitant un investissement de 4,5 M$ », témoigne celui qui a de bonnes raisons de croire en la réhabilitation sociale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer