Un homme d'une grande famille

Martin Dufour... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Martin Dufour

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) « On est capables » sont les mots que Martin Dufour répète le plus souvent au cours de l'entrevue. Capables, comme entrepreneurs québécois, de prendre notre place sur la scène mondiale des affaires.

C'est parce qu'il croit que les entreprises québécoises sont à la hauteur qu'il s'implique, bénévolement, à titre de président du Pôle d'excellence québécois en transport terrestre.

« C'est important pour moi que nos entreprises québécoises performent, soient bien positionnées, créent de la richesse. Avec le Pôle, on tente de trouver les meilleurs moyens pour nos membres de se disperser sur les marchés de la Terre entière », lance l'homme d'affaires qui ne cache pas sa fierté nationale.

C'est aussi parce qu'il croyait être capable de conquérir sa part du marché de l'ingénierie qu'il fonde Merkur à sa sortie de l'université en 1994.

Près de vingt ans plus tard, Merkur achetait Khrome Produit Transport à Drummondville. Une acquisition qui a permis au groupe, formé de Merkur et de Khrome, de signer en 2014 un contrat de 60 M$ avec le géant japonais Kawasaki pour la fabrication des sièges dans 837 wagons de train de banlieue de New York.

« Au cours des deux dernières années, on a créé un des deux plus gros intégrateurs de sièges et de pièces de définition d'intérieur pour le secteur du transport de passagers en Amérique du Nord », explique le président et actionnaire majoritaire des deux entreprises du groupe.

La production des sièges débutera en 2016 et s'étirera jusqu'en 2020, garantissant ainsi que le chiffre d'affaires du groupe passera de 8 à 20 M$ annuellement à partir de 2017.

« En 2017, lorsque nous aurons atteint le plein régime, le groupe aura doublé son chiffre d'affaires en trois ans. Et on aura 125 employés », explique celui dont la plus grande valorisation professionnelle est la création d'emplois. « C'est pour cela que je me lève le matin », précise-t-il.

Merkur emploie actuellement 85 personnes et Khrome une quinzaine. Le positionnement du groupe sur le marché est le reflet de l'expertise de l'équipe. « Le plus important est de bien connaître ce que ton équipe peut faire et de bâtir ton offre en fonction du potentiel maximum de cette équipe. On fixe des objectifs réalisables et on ajoute aussi des défis. C'est un travail qu'on fait avec les employés. »

Chez Merkur et Khrome, les employés clés ont accès à une part de l'actionnariat. « De cette manière, les employés s'approprient l'entreprise et cette dernière est gagnante », soutient celui qui a refusé une demi-douzaine d'offres d'achat intéressantes pour l'entreprise. « J'ai beaucoup plus de plaisir à procéder à un transfert à l'interne avec les cadres. »

En plus du siège social à Sherbrooke,

le groupe a des bureaux à Saint-Bruno et Drummondville. Le bureau de Chicoutimi a fermé à la suite de l'abandon du Plan Nord et de la chute des prix des matières. « C'est pas tous les projets qui marchent en affaires. Il faut essayer des choses et gérer le risque. Il faut être tenace, donner toutes les chances au projet de fonctionner, mais ne pas s'acharner si on voit que ça mène à rien. »

Bien avant de se décrire comme un entrepreneur, Martin Dufour se définit comme un homme de famille. Deuxième d'une famille de sept enfants, il se sent et agit encore aujourd'hui comme un grand frère avec son entourage.

« Dans notre famille, on s'entraidait. Alors pour moi, ça va de soi. J'aime m'assurer que mon entourage va bien », révèle celui qui a à coeur le bien-être d'autrui.

« Si la famille, les employés, l'entreprise vont bien, tu vas bien. À l'inverse, si tu te concentres sur ta personne, ça ne te garantit pas que tu iras bien. »

Comme un grand frère, il transmet son savoir à la relève. Comme un homme de famille, il contribue au développement des siens, notamment celui des entrepreneurs québécois qui ne sont pas nés pour un petit pain.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer