Une entreprise pour se réaliser

Francine Guay... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Francine Guay

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'aventure entrepreneuriale de Francine Guay commence en 1984 alors qu'elle fonde avec son mari, Claude Houle, Modelage Mécanique CH. Aujourd'hui, 31 ans plus tard, le groupe qu'elle préside génère un chiffre d'affaires de 31 M$.

« Si on m'avait dit cela à la fin de mon cours en secrétariat! » lance-t-elle en riant.

Ses parents croyaient qu'elle se marierait et aurait des enfants. Point. En même temps, les signes d'un destin plus large étaient là. Enfant, elle dirigeait les pièces de théâtre montées avec ses amis. Adolescente, elle était la chef de la gang du village de Saint-Adrien. « Le pire, c'est que les gens m'écoutaient », ajoute celle qui a pris conscience de son leadership des années plus tard.

« Je n'ai pas une grande formation. J'ai davantage de savoir-être que de savoir-faire. Je suis une rassembleuse et j'ai la qualité ou la compétence de savoir déléguer et de faire confiance », souligne humblement la femme d'affaires.

Elle mise également sur l'authenticité. « C'est l'histoire d'une vie et j'y travaille au quotidien. »

Au fil des ans, pour répondre à la demande de leur clientèle, le couple fonde Moules Industriels, mouliste spécialisé dans la conception et fabrication de moules pour l'industrie des plastiques et des caoutchoucs, Plastech, mouleur spécialiste en injection-thermoplastique, et MI Intégration qui regroupe la force de vente, les ressources humaines et l'administration des autres entités.

Au cours des trois dernières décennies, Francine Guay et Claude Houle, partenaires égalitaires et complémentaires, sont passés d'une usine de 500 pieds carrés à quatre usines (deux à Sherbrooke, une au Mexique et une à Ham Nord) totalisant près de 120 000 pieds carrés et employant près de 260 travailleurs, dont

177 sont à Sherbrooke.

Les entreprises dirigées par Mme Guay sont des sous-traitants pour une clientèle essentiellement issue du secteur automobile.

Environ 60 pour cent du chiffre d'affaires provient du Canada alors que les États-Unis et le Mexique génèrent environ 20 pour cent chacun. « Cette année, les ventes de Moules Industriels dépassent de 40 pour cent les prévisions », relate Mme Guay expliquant que la vitalité du secteur automobile est à remercier pour cette hausse inattendue.

Pour Mme Guay, l'entreprise a toujours été un projet d'équipe avec son mari. Un point marquant de sa carrière est le moment où elle réalise que ses enfants sont intéressés à en faire

un projet familial sur deux générations. « Lorsqu'on a fondé l'entreprise, je ne croyais pas que nos enfants en voudraient et qu'un jour, on la leur léguerait », explique la mère de trois enfants dont deux sont actifs dans l'entreprise.

Le message que souhaite dire Mme Guay à sa relève et aux jeunes intéressés à se lancer en affaires est que l'entreprise est l'outil de réalisation de soi. « Il faut qu'à travers l'entrepreneuriat, vous ayez du fun, vous repoussiez vos limites et vous vous réalisiez. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer