Hydro-Québec engrange les profits

Hydro-Québec affiche un bénéfice net de 339 millions$... (Archives, La Presse)

Agrandir

Hydro-Québec affiche un bénéfice net de 339 millions$ pour son troisième trimestre de l'exercice 2015, en hausse de 10 millions $ grâce à d'importantes exportations d'électricité.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne
Montréal

Hydro-Québec affiche un bénéfice net de 339 millions$ pour son troisième trimestre de l'exercice 2015, en hausse de 10 millions $ grâce à d'importantes exportations d'électricité.

Au cours d'une conférence téléphonique, vendredi, la chef de la direction financière d'Hydro-Québec, Lise Croteau, a souligné le niveau élevé de ces exportations d'électricité. « C'est un gros volume d'exportations pour le troisième trimestre », a-t-elle commenté.

Sans aller jusqu'à dire qu'il s'agit d'un volume d'exportations exceptionnel, Mme Croteau a noté que « c'est dans les fois où ça a été le plus élevé; c'est dans les bons volumes qu'on a faits pour T3 à Hydro-Québec de façon historique ».

Mme Croteau a signalé que ces solides exportations ne sont pas seulement attribuables à la valeur du dollar canadien, mais aussi au contexte du marché.

« Ce sont des opportunités d'affaires qu'on a saisies pendant la période estivale qui nous ont permis de réaliser ce volume-là, et un volume qui a été réalisé en moyenne à 5 sous. Ce sont des bons prix qu'on a eus pendant l'été. C'est notre métier de regarder ce qui se passe sur les marchés et de tirer profit des occasions qui se présentent à nous », a-t-elle expliqué.

Ce prix de 5 cents du kilowattheure se compare à 4,8 cents l'année précédente, a-t-elle précisé.

Ainsi, le bénéfice net de 339 millions $ pour le troisième trimestre qui a pris fin le 30 septembre dernier représente une hausse par rapport à un bénéfice net de 329 millions $ lors du trimestre correspondant de l'exercice 2014.

Les exportations nettes d'électricité ont progressé de 68 millions $ au cours de ce troisième trimestre. En termes de volume d'électricité, cette hausse représente une augmentation de 1,9 TWh pour atteindre 8,4 TWh.

Toutefois, en même temps, Hydro-Québec a vu ses dépenses d'amortissement croître de 49 millions $, à cause de la mise en service d'immobilisations à la centrale de La Romaine-2 et du déploiement de son infrastructure de mesurage.

Pour les trois premiers trimestres cumulés de l'exercice, le bénéfice net d'Hydro-Québec s'est établi à 2,472 milliards $, comparativement à 2,545 milliards$ pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2014.

Les exportations nettes d'électricité pour ces neuf mois ont crû de 102 millions $ grâce à une augmentation du volume de 3,1 TWh.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer