Sherbrooke expérimente le Salon féminin pluriel

Mitsou prendra part au premier Salon féminin pluriel, qui... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Mitsou prendra part au premier Salon féminin pluriel, qui se déroulera vendredi, samedi et dimanche au Centre de foires de Sherbrooke. On l'aperçoit en compagnie de l'organisateur principal de l'événement, Danny Lachance, ainsi que de Martine Lehoux et Marianne Auclair, toutes deux de l'organisme Femmessor - Estrie.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Nouvel événement dans le paysage sherbrookois, le Salon féminin pluriel cible précisément les femmes. Plus de 110 exposants ainsi que des conférenciers de renom, dont Caroline Néron, Jean Airoldi et Maripier Morin, offriront aux visiteurs une foule d'informations concernant différents sujets, bien-être, maison, loisirs, affaire et autres.

Ayant longtemps oeuvré dans le domaine du commerce de détail, Danny Lachance est à l'origine de la création du Salon féminin pluriel. Il a réussi à recruter nulle autre que Mitsou, qui est également impliquée à fond dans le projet.

« Je voulais créer un événement d'envergure nationale qui pourrait facilement s'exporter vers d'autres villes de la province, confie M. Lachance. L'expérience qu'on vivra à Sherbrooke, en fin de semaine, nous donnera de bonnes indications sur le potentiel de ce projet. J'espère qu'on réussira à attirer 10 000 personnes, ce qui est tout de même ambitieux comme objectif. »

L'organisateur de l'événement espère que les femmes qui prendront part à la première édition du Salon féminin pluriel repartiront du Centre de foires de Sherbrooke avec de nouvelles armes et astuces pour affronter le quotidien.

« On voulait proposer un vrai contenu, déclare Danny Lachance. On souhaite que les femmes en retirent des bénéfices. On aimerait que leur expérience au Salon féminin pluriel les inspire. »

MITSOU ENTHOUSIASTE

Danny Lachance a dû se montrer insistant pour que Mitsou s'intéresse à son projet. « Je ne le connaissais pas au début. Il a fallu qu'il m'envoie une série de messages avant que je regarde son idée. J'ai trouvé ça le fun quand j'en ai pris connaissance », raconte l'animatrice de radio.

Par la suite, celle-ci s'est chargée de monter la programmation du salon pour le volet des conférences. « Je désirais qu'on ait des entretiens avec des femmes inspirantes dans plein de domaines et qu'on fasse de cet événement un vrai week-end de ressourcement. L'évolution personnelle m'a toujours attirée », explique-t-elle.

Mardi, l'animatrice a participé à une activité organisée en collaboration avec Femmessor - Estrie à Magog. Plus de 120 femmes ont grimpé à bord du Grand cru pour entendre trois conférencières, Christine Michaud, Mitsou et Anne Marcotte.

jean-francois.gagnon@latribune.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer