• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Cascades investit 4,5 M$ à Kingsey Falls et Drummondville 

Cascades investit 4,5 M$ à Kingsey Falls et Drummondville

Le président et chef de la direction des Cascades, Mario Plourde, a annoncé,... (Photo tirée du site web de Cascades)

Agrandir

Photo tirée du site web de Cascades

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Kingsey Falls) Le président et chef de la direction des Cascades, Mario Plourde, a annoncé, lundi après-midi, des investissements de 4,5 millions $ visant à améliorer la productivité de ses usines de fabrication d'emballages pour aliments frais Plastiques Cascades de Kingsey Falls et Inopak de Drummondville.

Concrètement, l'entreprise, procédera à l'acquisition de lignes de thermoformage tant à Kingsey Falls qu'à Drummondville. Plastique Cascades bénéficiera également d'une ligne d'emballage automatisée et d'une applicatrice de tampons absorbants.

« Lorsqu'on parle de la modernisation de nos installations, ça ne passe pas uniquement par la construction de nouvelles usines ultraperformantes comme Greenpak, nous modernisons également les équipements de nos usines existantes afin de leur permettre d'être plus productives et plus compétitives », signifie M. Plourde, précisant que le papier et l'emballage constituaient les deux créneaux d'importance de la multinationale.

La modernisation de l'usine de Kingsey Falls représente un investissement de 3,5 millions $ et on s'attend à ce qu'il soit complété au cours des deux premiers trimestres de 2016. Pour ce qui est de Cascades Inopak, le nouvel équipement évalué à 1 million $ devrait être installé au cours des prochaines semaines afin de soutenir la production de Cascades Intégral, un nouveau type d'emballage à atmosphère modifié qui permet, estime-t-on, d'augmenter la longévité des aliments frais sur les rayons.

« Nous sentons qu'il y a une grande demande pour les emballages permettant d'augmenter la durée de vie des aliments qui doivent être vendus et nous travaillons actuellement à développer des produits en ce sens. Nous voulons par le fait même réduire de façon importante les pertes alimentaires », ajoute le président.

Si on s'attend à ce que ces investissements augmentent considérablement la productivité des usines de Cascades, le président du groupe produits spécialisés, Luc Langevin, ne s'est pas hasardé à en estimer la proportion. Il croit qu'au-delà des économies, ces nouveaux équipements permettront d'améliorer la qualité de vie des travailleurs.

« Ça nous permettra d'éliminer certaines étapes de production qui peuvent être répétitives. Nos postes de travail s'en trouveront ainsi plus ergonomiques. Nous obtiendrons également une meilleure constance dans la qualité de nos produits », prévoit-il.

Au cours des dernières années, la division emballage de Cascades a conçu l'emballage Evok, fabriqué à partir de plus de 25 % de fibre recyclée, ainsi que le contenant à champignon Ultratill, fabriqué de matériaux à faible densité. Ces deux produits ont été primés par l'Association canadienne de l'industrie du plastique pour leur caractère novateur.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer