• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Portes ouvertes sur l'industrie: dans le ventre de la bête 

Portes ouvertes sur l'industrie: dans le ventre de la bête

Au total, 16 entreprises manufacturières de Sherbrooke ont... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Au total, 16 entreprises manufacturières de Sherbrooke ont accepté d'accueillir les curieux dans le cadre de la 2e édition des Portes ouvertes sur l'industrie de Sherbrooke Innopole. C'est le cas d'Artopex, où l'un des guides de la journée, le directeur de l'ingénierie et de l'approvisionnement de l'entreprise Éric Lemay, présente ici le fonctionnement d'une machine automatisée pour la coupe de tissus.

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Faille
La Tribune

(Sherbrooke) Elles sont nombreuses, occupent un vaste territoire dans la ville et pourtant, restent méconnues. Derrière les murs des entreprises manufacturières s'activent chaque jour des milliers de travailleurs, prêts à fabriquer les produits de demain. Incursion derrière les portes de ces moteurs économiques régionaux.

Les industries manufacturières sherbrookoises ouvraient leurs portes vendredi et samedi pour montrer, d'une certaine façon, le travail derrière la fabrication de produits du quotidien. Sur l'invitation de Sherbrooke Innopole, ce sont 16 industries des parcs industriels de Sherbrooke et de Fleurimont qui ont accepté de présenter leurs installations à 3000 curieux et chercheurs d'emplois.

L'une de ces entreprises, De La Fontaine, spécialisée dans la fabrication de portes et de cadres, vient tout juste de terminer un agrandissement de sa bâtisse qui a mené à l'achat de deux nouvelles machines automatisées de haute performance et à des investissements de près de 3 M$. Cette croissance engendre son lot de changements et d'ouvertures de postes puisque l'entreprise est passée d'une centaine d'employés à près de 175 en deux ans.

« Notre but avec ces portes ouvertes, c'est de faire connaître la compagnie auprès des gens de la région. Oui, nous embauchons, mais on peut se permettre d'être sélectifs. C'est important d'avoir une main-d'oeuvre qualifiée et, surtout, d'avoir le bon monde aux bons endroits. C'est la qualité de l'équipe qui fait la différence », souligne le directeur général de l'entreprise familiale Gabriel de La Fontaine.

Personnaliser pour se démarquer

« Avec les chaînes de montage dans certains endroits du monde qui ressemblent presque à des chaînes de montage d'automobiles, si on veut survivre dans le marché, il faut offrir un produit personnalisé aux clients », explique Éric Lemay, directeur de l'ingénierie et de l'approvisionnement chez Artopex, active dans la fabrication de mobilier de bureau.

Ce souci de personnaliser l'offre implique moins d'automatisation technique et plus de travail manuel pour le plan de Sherbrooke où les chaises et fauteuils de la marque sont fabriqués.

« On ne peut pas produire en série et entreposer comme une multinationale. Notre force, c'est de travailler sur commande et d'offrir des délais de livraison rapide, entre 12 et 13 jours après la demande, indique M. Lemay. Pour un modèle de chaise, il y a des milliers de configurations possibles. »

Même son de cloche chez De La Fontaine qui, malgré sa récente croissance et une présence renforcée dans le marché américain, continue de fonctionner selon les demandes de ses clients.

« Le besoin pour des produits faits sur mesure est de plus en plus grand et les délais sont souvent courts dans le monde de la construction, affirme M. de La Fontaine. Tout ce qu'on fait comme croissance, c'est d'agrandir notre rayon de régions que l'on dessert. D'ici un an, on devrait ouvrir un plan dans le Midwest américain, au Delaware, après celui en banlieue de Boston. »

Comme quoi malgré l'impressionnante machinerie qui rugit derrière ces murs, c'est encore le travail de gens en chair et en os qui contribue aux succès de nos industries manufacturières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer