Du sanglier sur la table

Le propirétaire de la Ferme lait sangliers des... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

Le propirétaire de la Ferme lait sangliers des bois François Bélisle

La Tribune, Yvan Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvan Provencher
La Tribune

(SAINT-CAMILLE) La Ferme lait sangliers des bois S.E.N.C. aurait sans doute été un véritable paradis sur terre pour Obélix.

Outre l'élevage de bovins, on y fait un élevage plutôt rare et méconnu, celui du sanglier. Depuis 1871, de pères en fils, six générations s'y sont succédé sur le rang 2 de Saint-Camille. L'élevage du sanglier s'y est amorcé il y a maintenant 24 ans.

« Le sanglier est le plus petit gibier sauvage que l'on peut garder en captivité au Canada, à l'exception des gibiers à plumes. À peine une vingtaine d'éleveurs pour fins commerciales sont en activités au Québec. Il nous offre une viande de gibier rouge et maigre, donc meilleure pour la santé, le peu de gras qu'on y retrouve, comme chez le chevreuil, est considéré comme un bon gras. C'est la plus douce viande de gibier que l'on retrouve sur le marché », soulignent dans un premier temps Lise Chartier et François Bélisle, les propriétaires et exploitants des lieux.

La bête peut être agressive particulièrement lors des périodes d'accouplement et dans la période précédant ou suivant la naissance de petits.

Agressivité

« À l'état sauvage, on doit se méfier un peu plus de ces animaux, leur comportement est parfois inattendu. L'animal a un excellent odorat, mais une vue très faible ». À la Ferme lait sangliers des bois, on retrouve un peu plus de 150 sangliers en captivité. Environ 125 naissances ont eu lieu ce printemps et la nouvelle portée d'automne arrive à grands pas.

« Ça fait une dizaine d'années que nous commercialisons la viande de sangliers. Au départ, nous avions un petit élevage uniquement pour le plaisir et notre consommation personnelle, de la famille et de quelques amis. Nous avons ensuite installé une boutique à la ferme et avons ouvert les lieux à l'agrotourisme, plusieurs personnes nous ayant fait part de leur curiosité pour l'élevage du sanglier et les recettes de cuisson que nous partageons. Un mini centre d'interprétation s'est ajouté sur la famille des suidés à laquelle appartient le sanglier ».

Disponibilité

Les produits de sanglier sont disponibles à la ferme principalement, sur le marché de solidarité de Victoriaville, par internet pour achat en ligne et dans des marchés publics d'une façon occasionnelle. « Nous avons participé à plusieurs évènements, ballades et circuits gourmands, pour faire connaître nos produits, soit sous la forme de charcuteries, de produits maison et de diverses coupes de viandes. »

La Ferme lait sangliers des bois faisait partie des Portes ouvertes sur les fermes de l'Estrie de dimanche dernier et prendra part au Circuit Saveurs et savoir-faire des Sources, samedi et dimanche prochains.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer