Au royaume du virtuel du Sherbrooke Gaming Expo

Les simulateurs de course ont été très populaires... (La Tribune, Alexandre Faille)

Agrandir

Les simulateurs de course ont été très populaires au cours du week-end d'activités au Sherbrooke Gaming Expo.

La Tribune, Alexandre Faille

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le casque d'écoute est bien en place, les yeux sont rivés sur l'objectif et la concentration est à son comble. L'opération est périlleuse : c'est la victoire ou c'est game over.

La toute première édition du Sherbrooke Gaming Expo, qui se tenait au Centre des foires de Sherbrooke ce week-end, a rassemblé plus de 3000 « geeks », des passionnés de jeux vidéos et d'univers fantaisistes pour la plupart, mais aussi des curieux venus expérimenter les plus récentes technologies comme les casques de réalité virtuelle Oculus Rift.

« On avait deux casques Oculus Rift et ça n'a pas arrêté du week-end, il y avait toujours quelqu'un qui les utilisait », souligne Maryse Landreville, directrice aux communications et aux exposants de l'événement.

Cette dernière indique que les casques ainsi que les simulateurs de course ont été parmi les attractions les plus populaires auprès du public, composé majoritairement de jeunes adolescents et d'hommes dans la vingtaine.

Les professionnels du virtuel

Le Gaming Expo était aussi une occasion pour certains des meilleurs joueurs au Québec de montrer leur savoir-faire dans des tournois de League of Legends ou de Starcraft, notamment. Tristan Côté-Lalumière a fait la route depuis Saint-Bruno, sur la Rive-Sud de Montréal, pour participer au tournoi de League of Legends. Comme un athlète, Tristan aspire à gagner sa vie avec sa passion, les jeux vidéos.

« On pratique des quantités assez importantes d'heures pour ça. C'est un peu plus gros dans les événements aux États-Unis, mais ici c'est vraiment bien organisé. Juste de pouvoir être sur l'estrade en grande finale, avec les gens qui nous regardent, c'est toujours agréable », explique-t-il.

Outre les compétitions, les visiteurs avaient aussi l'occasion de jouer à des consoles rétro, des arcades, des jeux de table et de se défier dans un kiosque de fusils à peinture.

Le tout, à un coût d'entrée variant entre 10 $ et 50 $.

Une première édition réussie qui encourage les organisateurs, Boreal eSports, à revenir au Centre des foires pour une seconde édition l'année prochaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer