La rue Alexandre accueillera le Café Général

Le secteur de la rue Alexandre a attiré un nouveau petit commerce. Cette fois,... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le secteur de la rue Alexandre a attiré un nouveau petit commerce. Cette fois, c'est au tour d'un café de s'y installer.

Le secteur de la rue Alexandre a attiré... (Imacom, Frédéric Côté) - image 1.0

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

À compter de la fin août, la rue Alexandre accueillera le Café Général, nouvelle aventure de Maryse Normandin-Turmelle et de Gabriel Légaré, qui sont également derrière l'entreprise La maryse et ses pots.

Malgré la publicité souvent négative entourant ce secteur, M. Légaré croit que le lieu sera avantageux pour son commerce.

« Au début, on était un peu méfiant, c'est vrai, on regardait toutes les possibilités pour s'installer à Sherbrooke et avec Commerce Sherbrooke on a évalué que la rue Alexandre convenait, explique-t-il. On a regardé toutes les boutiques autour de ce coin qui semblent bien fonctionner et ça nous a convaincus. »

Un quartier caféiné

Bien que la rue Alexandre soit légèrement décentralisée du centre-ville, c'est tout de même un café supplémentaire qui s'ajoutera à une offre déjà bien remplie dans le secteur. M. Légaré indique cependant que sa position géographique jouera justement à son avantage.

« On compte attirer tout le haut de la côte », souligne-t-il.

De l'aveu de celui-ci, la clientèle étudiante ne sera pas priorisée, bien que fortement appréciée.

« On cible une clientèle surtout d'affaires, avec le palais de justice notamment, mentionne-t-il. La clientèle étudiante sera aussi importante pour nous, mais jamais aussi forte que pour La Brûlerie de Sherbrooke par exemple. »

Le Café Général comptera 25 places assises et servira des repas simples auxquels s'intégreront les produits de la conserverie La maryse et ses pots, qui produit différentes confitures et marinades.

Celles-ci seront produites dans la cuisine du nouveau restaurant qui est par ailleurs située au deuxième étage du bâtiment, laissant toute la place à la salle à manger au rez-de-chaussée.

M. Légaré souhaite ouvrir les portes de ce nouveau café avant la fin du mois d'août, mais le tout pourrait être décalé jusqu'en début septembre si les travaux s'étirent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer