Sécurité à l'aéroport: l'autofinancement autorisé

Le fédéral permet aux aéroports, comme celui de Sherbrooke, d'avoir accès aux... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Le gouvernement fédéral annonce de nouvelles dispositions règlementaires qui visent à permettre aux aéroports, comme celui de Sherbrooke, d'avoir accès aux services de contrôle de l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), selon un principe de l'autofinancement par le  recouvrement des coûts aux usagers

Rob Nicholson... (Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Rob Nicholson

Archives La Presse

Les mesures annoncées permettent à ces petits aéroports non désignés d'allouer des fonds pour des services de contrôle qui permettront aux passagers d'avoir des vols de correspondance aux grands aéroports, tout en améliorant la sûreté du réseau de transport aérien du Canada, indique un communiqué de presse.

Les coûts des contrôles ne sont pas définis à ce stade-ci par le gouvernement.

Au cours des dernières années, plusieurs petits aéroports ont manifesté leur intérêt pour obtenir des services de contrôle.

L'annonce a été faite mardi au nom de Lisa Raitt, ministre des Transports, à différents aéroports du pays par des membres du gouvernement dont Rob Nicholson, ministre des Affaires étrangères.

Les intervenants économiques de la région réclament depuis des années la désignation de l'aéroport de Sherbrooke pour y effectuer des contrôles de sécurité nécessaires à l'établissement de liaisons commerciales.

Rappelons que la possibilité de défrayer les coûts de ces contrôles avait été proposée.

En juin dernier, le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny s'attendait à une annonce du fédéral concernant les petits aéroports du pays.

Le fédéral souligne que plus de 200 aéroports au Canada offrent des vols commerciaux. De ce nombre, moins de la moitié sont désignés aux termes de la réglementation pour offrir des services de contrôle obligatoires des passagers et des bagages.

Plus de détails à venir.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer