Les chômeurs de Billots Sélect seront en demande

Même si l'entreprise ferme ses portes demain, les travailleurs de Billots... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Même si l'entreprise ferme ses portes demain, les travailleurs de Billots Sélect à Lac-Mégantic ne chômeront visiblement pas longtemps. Un comité de reclassement est à l'oeuvre et le propriétaire de la scierie, Roch Grenier, se dit confiant pour l'avenir de ses employés, « tous de bons travailleurs ».

La scierie de la rue Lévis, sur les berges de la rivière Chaudière, a annoncé sa fermeture, la semaine dernière, après 28 ans d'activité. Ses installations se retrouvent au coeur du nouveau quartier commercial de Lac-Mégantic, accessible par un pont nouvellement construit. Billots Sélect souhaitait - et souhaite toujours - se relocaliser dans le parc industriel de Lac-Mégantic, mais les négociations n'aboutissent pas, si bien que la Ville a entrepris des procédures d'expropriation et c'est le Tribunal administratif du Québec qui devra maintenant trancher.

M. Grenier a refusé de commenter la suite des choses, hier, se contentant de préciser qu'il avait fait appel aux services d'un consultant en main-d'oeuvre pour accompagner ses employés dans leur reclassement.

Par tradition, Billots Sélect ferme durant trois semaines pour les vacances estivales en juillet. L'entreprise emploie de 26 à 49 salariés selon les saisons.

Au Centre local de développement de la MRC du Granit, le directeur général François Chalifour partage le même optimisme que M. Grenier.

« Il n'y aura pas de pertes d'emplois si Billots Sélect ferme, assure M. Chalifour, parce qu'il y a beaucoup de demandes de main-d'oeuvre dans la région. On parle d'un manque criant de main-d'oeuvre ici. »

En fait, dira aussi le DG en poste depuis dix mois dans la région, l'attraction et la rétention de la main-d'oeuvre ont été ciblées comme le dossier prioritaire en matière de développement économique dans la MRC du Granit, tous secteurs d'activités confondus. Des budgets en ce sens ont été débloqués et des annonces seront bientôt faites, révèle-t-il.

« On peut estimer à 80 le nombre d'emplois disponibles à court terme dans la région », fait valoir M. Chalifour.

Enfin, du côté de la Ville de Lac-Mégantic, on annonce que les travaux de prolongement de la rue Papineau par la rue Lévis vont débuter au retour des vacances de la construction, le 3 août.

Depuis l'ouverture du nouveau pont de la Solidarité, en octobre dernier, la circulation vers la rue Salaberry se fait temporairement via la rue Montcalm, plutôt que par la rue Lévis, pour contourner les installations de Billots Sélect.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer