• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Un projet de 2,3 M$ pour développer un hélicoptère sans pilote 

Un projet de 2,3 M$ pour développer un hélicoptère sans pilote

Une entreprise de la région de Thetford Mines annonce qu'elle mettra au point... (Photo fournie)

Agrandir

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une entreprise de la région de Thetford Mines annonce qu'elle mettra au point un hélicoptère sans pilote au terme d'un projet évalué à 2,3 millions $.

Selon l'entreprise Laflamme Aéro, de Saint-Joseph-de-Coleraine, l'appareil pesant 300 kilos nommé le LX300 deviendra l'un des plus gros drones à vocation civile à être commercialiser à l'échelle mondiale.

Le projet, d'une durée de deux ans et demi, se conclura par des vols de démonstration d'ici 2017, affirme-t-on dans un communiqué de presse.

Ce projet est financé en partie par le Consortium en aérospatiale pour la recherche et l'innovation au Canada (CARIC), ajoute-t-on. Les autres partenaires impliqués dans ce projet sont N.G.C. Aérospatiale, Roy Aéronef et Avionique Simulation, et Sinters America.

Ils s'occuperont respectivement du système de guidage, navigation et commande de l'appareil; du simulateur haute-définition; et d'un ordinateur embarqué spécialisé. À ce groupe d'entreprises s'ajoutent deux universités soient l'École Polytechnique de Montréal et l'École de technologie supérieure.

Parmi les applications visées par l'hélicoptère sans pilote qui sera développé, on retrouve l'agriculture, la prospection minière, la recherche et le sauvetage ainsi que des opérations maritimes.

Laflamme Aéro se spécialise dans le développement d'hélicoptères à rotors en tandem.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer