Sports aux puces s'installe à Rock Forest

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Un nouveau joueur du domaine de l'équipement sportif s'installe dans le secteur Rock Forest. Sports aux puces, qui compte plusieurs succursales dans la région de Montréal, s'implante à Sherbrooke dans le local laissé vacant par la pharmacie Brunet au 4793 boulevard Bourque, où il sera voisin du Superclub Vidéotron et du restaurant Yuzu Sushi. L'ouverture est prévue le 15 juillet.

Le copropriétaire Michel Benoît en confiera les rênes à deux jeunes investisseurs de 21 et 23 ans de la région de Laval. « Ils sont expérimentés malgré leur jeune âge puisque nous les avions embauchés il y a huit ans dans notre boutique de Laval. Ils ont investi leur propre argent. Parce qu'ils ont la connaissance et les habiletés, nous nous sommes dit qu'il valait la peine d'investir avec eux. Nous injectons au total 450 000 $ pour le démarrage, et nous ajouterons 200 000 $ dans environ deux ans. »

Sports aux puces a vu le jour en 1980 et vend des articles de sport neufs et usagers. L'entreprise rachète le matériel usager de bonne qualité et offre aussi certains articles en location. « Notre spécialité est l'équipement de hockey, de ringuette, de dek hockey, mais nous sommes aussi très populaires avec la location de skis. À Sherbrooke, les gens aiment acheter leur équipement de ski, mais la location que nous faisons est beaucoup plus avantageuse. Il est possible de faire skier trois enfants pendant un an pour le prix qu'il en coûterait pour équiper un seul enfant en achetant l'équipement. »

M. Benoît explique qu'il vise à permettre aux familles de payer le moins cher possible pour pratiquer des sports, tout en précisant qu'il ne se limite pas au hockey et au ski. « Nous faisons toutes les autres activités sportives aussi, mais nous ne vendons pas de vêtements. Nous sommes aussi très loin des marchés aux puces, malgré notre nom. Même notre matériel usagé paraît neuf », ajoute-t-il, mentionnant que Sports aux puces dispose d'une machine à ozone pour nettoyer les équipements de hockey.

«Il est possible de faire skier trois enfants pendant un an pour le prix qu'il en coûterait pour équiper un seul enfant en achetant l'équipement. »

- Michel Benoît, copropriétaire de Sports aux puces

Le magasin de Sherbrooke sera le 18e à ouvrir au Québec, mais Granby et Gatineau compteront bientôt leur propre franchise pour compléter une première phase d'implantation dans les villes de 100 000 habitants et plus. « Une deuxième étape suivra », mentionne Michel Benoît sans vouloir dévoiler son plan d'affaires.

Ayant choisi de s'établir dans le secteur de Rock Forest pour être proche des familles, M. Benoît mentionne que des succursales Sports aux puces express pourraient s'ajouter éventuellement à Sherbrooke ou dans les environs, à Magog par exemple. « Nous offrirons les mêmes services, mais nous serons beaucoup plus petits. C'est une façon de contrer la technologie, parce qu'il n'est pas évident de magasiner de l'équipement en ligne et les frais de transport sont élevés. »

jonathan.custeau@latribune.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer