Fruit d'or lance la reconstruction

Fruit d'or a lancé, mardi matin, la construction de sa nouvelle usine dans le... (Photo site web Fruit d'or)

Agrandir

Photo site web Fruit d'or

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Plessisville) Fruit d'or a lancé, mardi matin, la construction de sa nouvelle usine dans le parc industriel de Plessisville. il s'agit d'un bâtiment de 6000 mètres carrés (65 000 pieds carrés) qui nécessitera un investissement de 30 millions $.

Trois mois après l'incendie qui a ravagé leur usine de transformation de Notre-Dame-de-Lourdes, les dirigeants de Fruit d'Or étaient fiers de procéder à la première pelletée de terre. Si tout va bien, on prévoit que la construction durera six mois.

En opération avant la fin de l'année

«Si tout se déroule comme prévu, nous serons en opération avant la fin de la présente année, a confié le président de l'entreprise Martin Le Moine. C'est un travail colossal qui sera réalisé par nos équipes pour mener à bien tout le projet de la reconstruction, mais aussi et surtout pour effectuer les choix techniques et technologiques qui seront présents dans la nouvelle usine».

On prévoit que la nouvelle usine aura une capacité de traitement de plus de 25 millions de livres de canneberge séchée par an. L'infrastructure sera dotée des plus récents équipements et de technologies en matière de traitement et de transformation de la canneberge.

«Avec cette nouvelle usine, nous avons l'occasion de mettre à contribution toutes nos années d'expérience et toute l'expertise acquise par Fruit d'Or depuis maintenant 15 ans. Depuis que nous avons démarré le processus de sélection des fournisseurs, nous prenons soin de mettre à contribution tout notre savoir-faire afin de conserver ce qui, depuis nos débuts, a fait la renommée de Fruit d'Or. Ainsi, nos clients peuvent être rassurés. Ils retrouveront toujours dans notre canneberge séchée un produit unique de par son apparence, sa texture et son goût distinctif», a-t-il ajouté.

De plus, Fruit d'Or s'assure d'investir dans des technologies permettant la réduction de sa consommation d'énergie ainsi que la diminution de sa consommation d'eau potable pour continuer son travail en matière d'environnement et de développement durable. La gestion des travaux de construction a été confiée à la firme Parox de Trois-Rivières. Cette entreprise est reconnue pour son expertise dans le domaine de la gestion et de la construction d'usines dans le secteur agro-alimentaire. Fruit d'Or prévoit que la nouvelle usine emploiera le même nombre d'effectifs qu'auparavant.

«Nous avons tous très hâte de mettre ce tragique événement derrière nous, de retrouver nos employés et de pouvoir continuer à servir notre distinguée clientèle», a conclu M. Le Moine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer