Un meilleur vin pour les Côtes du gavet

Les propriétaires du vignoble les Côtes du gavet,... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Les propriétaires du vignoble les Côtes du gavet, Carole Laverdière et Roger Dulude.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(TINGWICK) Juste à temps pour le 10e anniversaire de leur bébé, les propriétaires du vignoble les Côtes du gavet, Roger Dulude et Carole Laverdière, ont annoncé l'aménagement d'un chai, d'une salle de dégustation et la construction d'un nouveau pavillon. Le couple a également embauché l'oenologue italien Matheo Miglioti afin de leur donner un coup de pouce avec le processus de fabrication.

« Nos vignes les plus vieilles ont maintenant 15 ans et ça goûte. La qualité de nos vins s'est beaucoup accrue. Ça n'a rien à voir avec les premières années. Depuis l'an dernier, nous travaillons avec un oenologue. Grâce à ses compétences, ainsi qu'à de nouveaux systèmes de filtration et d'embouteillage comparables à ce qu'ont les plus grands vignobles du monde, nous avons un produit hautement amélioré », commente Mme Laverdière.

La pavillon d'accueil remplace le chapiteau de toile érigé précédemment et qui ne convenait pas lorsque le temps se faisait un peu moins clément. Il peut contenir 60 personnes pour un repas et 80 pour une formule de type 5 à 7. On y offrira cet été quatre soupers ayant pour thématiques l'Espagne, la Grèce, l'Argentine et l'Italie.

8000 vignes, 10 000 bouteilles et du champagne

Cette nouvelle collaboration avec M. Miglioli, qui est lui-même fils d'un oenologue, permettra aux Côtes du gavet de développer de nouveaux produits. Si la prochaine récolte est bonne - et on s'attend à ce qu'elle le soit -, les propriétaires du vignoble espèrent être en mesure de produire une centaine de bouteilles de champagne conçues selon la plus pure tradition.

L'entreprise tingwickoise compte actuellement 8000 vignes et produit environ 10 000 bouteilles annuellement. Le site peut facilement accueillir deux fois plus de pousses, mais le couple ne vise pas d'expansion à court terme. « Après 15 ans à travailler dans le vignoble, nos genoux nous demandent de nous arrêter à 8000. C'était notre objectif initial et nous sommes heureux de l'avoir atteint. Nous laisserons le reste à la prochaine génération », ajoute Carole Laverdière, faisant référence à leur fille qui semble avoir un intérêt pour l'entreprise.

Les deux vignerons accueilleront la population les 13 et 14 juin dans le cadre des journées portes ouvertes des vignobles du Centre-du-Québec. Le Domaine des 3 fûts de Drummondville et les Vallons de Wadleigh d'Ulverton font également partie des entreprises qui ouvriront leurs portes à cette occasion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer