• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Boréalis investit 2,5 M$ pour commercialiser un logiciel 

Boréalis investit 2,5 M$ pour commercialiser un logiciel

L'entreprise Boréalis poursuit sa remontée en annonçant un investissement de... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'entreprise Boréalis poursuit sa remontée en annonçant un investissement de plus de 2,5 millions $ pour commercialiser son logiciel RSE dans de nouveaux marchés.

L'entreprise magogoise, qui a connu des difficultés financières majeures,  souhaite étendre son portfolio actuel à un marché qui répond aux besoins de plusieurs industries.

Avec ce logiciel, qui s'appliquent à tout type de projet, l'entreprise cible  maintenant les marchés niches du minier, gazier et pétrolier, annonce un communiqué de presse.

« Le logiciel Boréalis a un potentiel phénoménal et nous sommes convaincus que plusieurs sociétés en tireront profit », explique Christian De Grâce, directeur général du fournisseur de logiciels spécialisés.

« Tout projet d'infrastructure a des parties prenantes (des gens qui sont affectés par ses activités) et se doit de gérer des risques sociaux et environnementaux. »

En 2014, ce fleuron de l'économie magogoise s'est placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité. Les hommes d'affaires André L'Espérance et Christian De Grâce qui sont venus à sa rescousse. Rappelons que les créances de l'entreprise s'élevaient à quelque 10 millions $ quand l'entreprise a demandé la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

Depuis, Boréalis a optimisé les licences d'utilisation de son logiciel. Celles-ci sont maintenant facturées mensuellement par utilisateur, ce qui les rend plus accessibles aux PME, aux institutions gouvernementales et autres organisations à petits budgets, note-t-on dans le communiqué.

« Lorsqu'André L'espérance et moi avons décidé d'investir dans l'entreprise, nous étions conscients que certains changements devaient avoir lieu et qu'il fallait définir une nouvelle stratégie », précise M. De Grâce.

« Notre expérience avec la croissance organisationnelle s'applique directement à la situation actuelle de l'entreprise, dont nous avons déjà rebâti le capital. Un fort ralentissement a touché les marchés minier, gazier et pétrolier en 2014 mais Boréalis a néanmoins poursuivi le perfectionnement de son logiciel  et de son expertise. »

Le logiciel Boréalis traite les problématiques telles que les mauvaises communications avec les parties prenantes et permet aux gestionnaires et investisseurs d'accéder aux informations opérationnelles en temps réel.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer