De la rue principale à l'ère numérique

Geneviève Dorion Bélisle... (Archives La Tribune)

Agrandir

Geneviève Dorion Bélisle

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Société d'histoire de Sherbrooke, profitant du 125e anniversaire de la Chambre de commerce de Sherbrooke, présente l'exposition De la rue principale à l'ère numérique dans la salle de l'American-Biltrite du 28 mai au 8 novembre 2015.

«Au coeur de la vie, les échanges commerciaux font partie intégrante du développement d'une communauté. Que ce soit la vente itinérante, l'achat par catalogue, dans les boutiques ou en ligne, les lieux de consommation des Sherbrookois ont bien évolué depuis les 200 dernières années», explique la coordonnatrice à la diffusion de la Société d'histoire de Sherbrooke, Geneviève Dorion Bélisle.

«Que ce soit pour se procurer des biens essentiels, des produits de luxe ou tout simplement pour flâner, la rue Wellington a longtemps été au coeur de l'activité commerciale sherbrookoise. Bien plus qu'un lieu de consommation, la rue principale est un lieu d'échange et de socialisation. La démocratisation de la voiture et l'arrivée des centres commerciaux transforment le visage de la ville», poursuit-elle.

Ponctuée de témoignages, de vidéos, d'une carte interactive et de nombreuses photographies, l'exposition place le client et le citoyen sherbrookois au coeur de l'histoire et souhaite faire revivre des souvenirs. Le visiteur aura l'occasion de rencontrer un sympathique boucher du marché Lansdowne et d'entrer dans la boutique Rosenbloom ainsi que dans le magasin général Lacroix.

Cette exposition sera dévoilée lors de l'inauguration le 28 mai à 17 h, au 275 rue Dufferin, dans la salle de l'American-Biltrite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer