Les technologues de demain exposent leur savoir-faire

Les deux étudiants de gauche, Jean-Philippe Fournier et... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Les deux étudiants de gauche, Jean-Philippe Fournier et Jean-Pascal McGee, font partie du projet Aquarius.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Gabriele Roy
La Tribune

(SHERBROOKE) L'exposition des technologues est la journée tant attendue des étudiants finissant des programmes de techniques de génie du Cégep de Sherbrooke qui vont avoir la chance de se démarquer en présentant à amis, collègues ou même futurs clients, les projets qu'ils ont passé une année entière à mettre en place.

« Les jeunes ont tendance à se diriger dans des programmes plus populaires, comme la technique policière ou la technique de soins infirmiers. En effet, notre plus gros problème en technique de génie électrique c'est qu'il y a une pénurie parce que ce sont des programmes méconnus. Je pense que nos programmes de techniques gagnent à se faire connaître et c'est un peu ce qu'on essaye de faire en invitant les gens à cet évènement », confie le coordonnateur des techniques de technologies du génie électrique du Cégep de Sherbrooke, Alain Lacharité.

« Ce sont des techniques qui ne sont pas limitatives non plus, dans le sens que les étudiants peuvent quand même continuer leurs études à l'université par après. »

L'événement permettra entre autres aux visiteurs de démystifier les programmes d'études liés aux techniques physiques tout en rencontrant des étudiants passionnés et en découvrant des métiers d'avenir qui connaissent une forte demande chez les employeurs.

« On essaie de mettre les étudiants dans des contextes ou il y a un client et en classe ils réalisent un projet qui répond à un besoin dans la société », mentionne l'enseignant des technologies du génie électrique, Benoit Beaulieu.

La clientèle vient parfois de l'extérieur du Québec. En effet, l'équipe Moulins du soleil revient tout juste du Sénénal où ils ont présenté leur moulin à énergie humaine et leur système de traitement d'eau par UV. L'équipe Aquarius s'en va aussi à l'étranger, plus précisément au Brésil. Jean-Philippe Fournier et Jean-Pascal McGee vont présenter leur plateforme autonome d'acquisition et d'évaluation de la qualité de l'eau potable à une chercheuse du Brésil. Dans le cadre de l'Expotech 2015, plus de 30 projets de fin d'année des différentes techniques seront présentés.

Parmi ceux-ci se trouve le projet de Olivier Arsenault et de Jérémie Daigneault qui ont fait l'amélioration d'une imprimante qui poinçonne des cartons musicaux pour orgue de barbarie. Leur client est André Simoneau, un homme de la région à qui il prenait plus de 80 heures de travail pour poinçonner les notes d'une musique de quatre minutes, il y a de ça environ 10 ans. C'est grâce au travail des deux génies que seulement deux heures sont maintenant nécessaires pour produire une musique d'une même durée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer