Une entreprise à l'ADN multidisciplinaire

À l'avant, Lucie Longpré, directrice adjointe dessin technique,... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

À l'avant, Lucie Longpré, directrice adjointe dessin technique, Martine Cusson, directrice finances et administration et Martin Côté, chargé de projets développement informatique. À l'arrière, Rémi Naaman, directeur général, Dany Chaput, directeur développement informatique, François Carrier, directeur ingénierie et dessin technique, Nicholas Beaudry, chargé de projets ingénierie et Pierre Messier, directeur informatique industrielle et fondateur (absent).

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) HyperShell est née de la conviction que de nouveaux sommets sont atteignables en mélangeant diverses expertises complémentaires. C'était il y a 25 ans et l'entreprise sherbrookoise n'a pas changé d'avis. La fusion des savoirs est toujours au coeur de son développement.

« Le mélange des expertises est dans notre ADN. Dès le départ, HyperShell était composée d'ingénieurs, d'informaticiens, d'experts-comptables, d'analystes financiers », explique le directeur général de l'entreprise, Rémi Naaman.

L'aventure débute en 1990 alors que Denis Lambert, expert en génie informatique, et Pierre Messier, un ingénieur spécialisé en CAO/FAO, développent une application (le High Productivity Management pour Autocad) qui permet de gérer beaucoup plus facilement les dessins numériques. HyperShell devient alors le premier développeur autorisé d'Autodesk au Québec.

Mais comme plusieurs jeunes entreprises, HyperShell se cherche une identité propre qui lui permettra de percer sur le marché mondial. « Nous avons été vendeurs de logiciels pour Autodesk, puis fabricants de machines pour Bombardier, Sher-Wood, Animat. Mais c'est en 1997 que nous avons trouvé notre filon avec les services d'ingénierie, de dessin et d'informatique principalement dans l'industrie de production d'énergie thermique », raconte le directeur général d'HyperShell, qui se définit aujourd'hui comme un joueur de classe mondiale dans son domaine.

En 25 ans, HyperShell a réalisé plus de 1500 projets livrés dans plus de 20 pays. Pour ce faire, l'entreprise compte sur une équipe multidisciplinaire de 85 employés, soit 45 dessinateurs techniques, 25 informaticiens, 10 ingénieurs et 5 responsables administratifs.

« Les employés ont en moyenne 8 ans d'ancienneté et l'âge moyen est de 35 ans. Beaucoup de jeunes sont embauchés à leur sortie de l'école », explique Martine Cusson, ajoutant que l'entreprise entretient d'excellentes relations avec les établissements d'enseignement sherbrookois.

Croître après les difficultés

Au cours de son existence, HyperShell a connu des périodes difficiles. « En 2004, la déréglementation de la distribution d'électricité combinée à la faillite d'Enron, principal courtier en énergie en Amérique du Nord, a créé une onde de choc dans notre secteur. Cela a permis aux centrales qui n'étaient pas au maximum de leur capacité de fournir plus d'énergie et donc de baisser la demande de construction de nouvelles centrales, ce qui a reporté les projets de plusieurs de nos clients », se souvient M. Naaman, ajoutant que 2008-2009 n'ont pas été faciles non plus avec la crise financière qui a créé une baisse de la demande mondiale d'énergie.

Mais la situation s'est améliorée. La preuve : le chiffre d'affaires a connu une croissance de 20 pour cent par an au cours des cinq derniers exercices.

« Environ 85 pour cent de nos ventes sont faites à l'extérieur du Canada. En fait, 70 pour cent proviennent d'entreprises américaines qui sont présentes sur le marché international », relate M. Naaman, précisant que Alstom Power, Nooter/Eriksen et Cerrey sont parmi les clients importants d'HyperShell.« Nos clients sont des fabricants d'équipements spécialisés et parfois des firmes d'ingénierie. Ils évoluent principalement dans le domaine de l'énergie thermique (70 %), mais aussi dans l'industrie pétrochimique (10 %), minière (10 %) et industrielle (10 %) », souligne François Carrier, directeur ingénierie et dessin technique, qui ajoute qu'à partir de devis et spécifications de leurs clients, HyperShell peut produire des centaines de dessins de fabrication.Avec une forte concurrence mondiale, notamment en provenance de l'Asie, HyperShell travaille pour rester novateur en misant sur l'ingéniosité de chacun de ses employés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer