Début d'année actif au chapitre des mises en chantier

Le début de la présente année a été un peu plus actif que celui de 2014 au... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le début de la présente année a été un peu plus actif que celui de 2014 au chapitre des mises en chantier. Pour les mois de janvier, février et mars, on a enregistré 233 débuts de construction.

Selon les chiffres de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier d'habitations dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke étaient de 215 pour le premier trimestre de l'an dernier.

Le nombre de mises en chantier de maisons individuelles a perdu des plumes pour cette période en 2015, soit 29 au lieu de 37 en 2014.

Ce sont les mises en chantiers de logements collectifs qui ont sauvé la mise. On a répertorié 204 chantiers, contre 178 l'an passé au cours de la période des mois de janvier à mars, selon la SCHL.

Le troisième mois de l'année n'a pas été très reluisant en ce qui a trait à la construction de maisons et de logements. On a lancé 22 chantiers de résidences individuelles, contre 26 en mars 2014.

Il y a eu 52 mises en chantier de logements collectifs en mars dernier dans la RMR de Sherbrooke (qui comprend aussi le secteur de Magog). C'est un de moins que pour le même mois de 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer