La Maison de l'entrepreneur voit le jour

Frédéric Leduc et Jean-René Bélanger... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Frédéric Leduc et Jean-René Bélanger

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Maison de l'entrepreneur sera officiellement créée simultanément à l'inauguration de l'incubateur d'entreprises de Sherbrooke, mercredi. La Maison de l'entrepreneur lancera ses activités lors d'un 5 à 7 organisé à même les locaux de l'incubateur, où elle a élu domicile.

«Il y a un peu plus d'un an, une quarantaine d'entrepreneurs de la région, de tous âges et de tous les secteurs d'activité confondus, ont été invités à réfléchir à des moyens de stimuler l'entrepreneuriat en Estrie. Un des éléments qui est ressorti était la nécessité d'avoir un endroit où les entrepreneurs pourraient se réunir, discuter de leurs difficultés, chercher de l'aide, Un endroit qui permettrait d'unir les forces de chacun», expliquent deux entrepreneurs ayant participé à cette table de concertation, soit Frédéric Leduc, président d'Immune Biosolutions, et Jean-René Bélanger, président d'Imeka.

La Maison de l'entrepreneur était à la recherche de ce lieu physique de rassemblement lorsque l'incubateur a commencé à prendre forme. La décision de s'installer à la même adresse allait de soi étant donné la mission commune et complémentaire des organismes visant à faire de Sherbrooke une ville entrepreneuriale.

La Maison de l'entrepreneur est ouverte à tout entrepreneur souhaitant organiser des rencontres de réseautage, des conférences, de la formation. Par ailleurs, les événements Startup Week-end et Stratup Drinks pourraient se tenir dorénavant à la Maison de l'entrepreneur.

Brassage d'idées

«C'est une communauté qui a pour but de brasser des idées. Ce lieu est créé autant pour celui qui aura une bonne idée d'entreprise dans six mois que pour celui qui en est à sa sixième entreprise en démarrage», relatent les entrepreneurs.

«Il existe déjà une communauté entrepreneuriale à Sherbrooke, mais elle est segmentée par secteur. Mais tous les entrepreneurs qui sont en démarrage vivent pourtant les mêmes problématiques de liquidité, de financement, de recrutement, etc. Le fait de créer une seule communauté forte maximisera la rentabilité de chacun», spécifie M. Leduc ajoutant que celui qui, par exemple, a un éclair de génie en informatique pourra rencontrer le pro en commercialisation et faire ensemble un projet à succès qui rayonne bien au-delà des frontières estriennes.

La Maison de l'entrepreneur contribuera également à la rétention des talents dans la région. «Les statistiques démontrent qu'un grand nombre de startups ne survivent pas aux premières années d'existence. Celui dont l'entreprise implose pourra se replacer plus facilement au sein d'une communauté serrée et ne sera pas tenté de s'expatrier», résume M. Bélanger. «Même chose pour les diplômés de l'université qui vont désertent parfois l'Estrie à défaut de trouver des défis à relever», ajoute M. Leduc.

Cet esprit de partage, les fondateurs d'Immune Biosolutions et d'Imeka l'ont vécu au sein de l'Accélérateur de création d'entreprises technologiques (ACET), programme dont ils sont issus. «On l'a vécu à petite échelle avec l'ACET et on ne peut qu'imaginer les bienfaits du concept à grande échelle», révèlent les deux entrepreneurs.

La Maison de l'entrepreneur tiendra son premier 5 à 7 intitulé Bâtir une communauté de Startup à Sherbrooke, le 25 mars, au 400 rue Marquette. L'activité est organisée en collaboration avec Espace-INC, CERUS, Startup Drinks et la Quinzaine Cascades.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer