Victo veut investir dans son centre-ville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Au cours des dernières années, le centre-ville de Victoriaville a perdu beaucoup de plumes, les espaces disponibles sont nombreux et les commerces qui subsistent ne roulent pas sur l'or.

Afin de corriger la situation et de susciter davantage d'achalandage dans le secteur de la rue Notre-Dame Est, le conseil municipal a mis de l'avant un plan de revitalisation et il est prêt à y investir sans compter.

« On souhaite un centre-ville moderne, on veut qu'il soit au goût du jour. C'est un projet qui sera mené pour les 30 ou 40 prochaines années. Si le projet obtient l'appui de la population, nous n'hésiterons pas à investir le montant qu'il faudra. Il y en a qui se créent un centre-ville, nous avons la chance d'en avoir un, développons-le », indique le maire de Victoriaville, Alain Rayes.

Augmenter l'achalandage

« Le centre-ville, c'est l'âme d'une ville. On veut mettre de l'avant tous les efforts afin d'en augmenter l'achalandage. On veut qu'il devienne un produit d'appel régional », renchérit le directeur général, Martin Lessard.

La Ville est déjà à investir dans la construction d'un centre de diffusion culturel à l'endroit où se trouvait jusqu'à tout récemment le Musée Laurier, il s'agit d'un projet de 23 millions $. S'ajoutera à ça, au cours des prochains mois, l'attribution d'une nouvelle vocation à l'église Saints-Martyrs. La Municipalité est actuellement en appel d'offres concernant le bâtiment.

Victoriaville est prête à investir et si ses élus ont leur petite idée de ce à quoi ressemblera le prochain centre-ville, ils ont tout de même décidé de lancer une vaste consultation publique par le biais du Web.

En effet, le conseil a développé la plateforme Web et mobile monidee.ca et demandent à leurs citoyens d'y aller de leurs idées d'ici le mois de mars. Il est également possible de commenter les idées des autres, autant d'informations qui permettront d'aiguiller les élus. On cumulera ensuite les meilleures idées et on en débattra afin d'en venir à une proposition globale, laquelle sera présentée en mai. On espère pouvoir commencer à donner vie aux projets dès la fonte des neiges de 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer