• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Accès à la propriété: des perspectives intéressantes pour les acheteurs de premières maisons 

Accès à la propriété: des perspectives intéressantes pour les acheteurs de premières maisons

Même si les mises en chantier ont subi de fortes baisses depuis quelques... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Même si les mises en chantier ont subi de fortes baisses depuis quelques années, l'APCHQ-Estrie croit encore que le marché des maisons neuves offre des perspectives intéressantes d'accès à la propriété, notamment auprès des acheteurs de premières maisons.

André Duclos... - image 1.0

Agrandir

André Duclos

C'est ce que la 10e Grande tournée des maisons neuves de l'Estrie entend faire valoir au cours de la fin de semaine en proposant 19 modèles de maison construit par 12 entrepreneurs dans les différents secteurs de la région, incluant Magog, Brompton et East Angus.

Les prix des modèles proposés varient de 159 000 $ à 450 000 $ et tiennent compte des nouvelles tendances en matière de styles, d'aménagement et des caractéristiques techniques tels que l'efficacité énergétique.

«Avec internet, les gens sont de plus en plus informés et, effectivement, le volet énergétique est une préoccupation qu'on entend de plus en plus, admet André Duclos, président de l'APCHQ-Estrie. Et l'industrie s'est aussi ajustée. Par rapport à il y a 20 ans, les normes ont doublé. Dans les murs, on parlait de R-12, on parle aujourd'hui de R-24.5 minimum. Dans les toits, on avait du R-20, on est rendu à du R-44. Sans oublier le verre énergétique qui n'est plus comparable à ce qu'on avait.»

L'APCHQ-Estrie espère donc que ces percées technologiques contribueront à redonner du tonus au marché des maisons neuves qui se remet lentement de la Grande Récession de 2009, indique Sylvain Mathieu, directeur général de l'APCHQ-Estrie.

«Au cours des trois dernières années, on a connu de bonnes baisses. On parle de 10% à chaque année. Que ce soit dans l'unifamilial ou le multifamilial, ç'a beaucoup diminué.  Par contre, pour 2015, la SCHL prévoit une stabilisation du marché en Estrie. On prévoit plus de constructions à Magog et un peu moins à Sherbrooke.  Actuellement, c'est vraiment la rénovation qui a le haut du pavé», constate M. Mathieu.

«Il y a malgré tout un certain intérêt, constate pour sa part André Duclos. Année après année, pour chaque modèle de maison qu'on propose dans la Grande tournée, on a en moyenne 100 visiteurs par jour.»

Le site web de la Grande tournée (tourneemaisonsneuvesestrie.com) permet de connaître les secteurs en démonstration en plus de proposer quelques visites virtuelles de certains modèles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer