• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Une étude prouve l'efficacité des isotopes médicaux du cyclotron 

Une étude prouve l'efficacité des isotopes médicaux du cyclotron

On peut se fier aux isotopes médicaux produits par le cyclotron du Centre de... (Photo CHUS)

Agrandir

Photo CHUS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) On peut se fier aux isotopes médicaux produits par le cyclotron du Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CRCHUS).

Des chercheurs ont fait part lundi de résultats d'une étude clinique prouvant l'équivalence entre le technétium (99mTc) produit par le cyclotron et celui produit par réacteur nucléaire.

«Avec ces résultats, non seulement les équipes de recherche en imagerie médicale du CRCHUS se démarquent, mais elles démontrent que l'approvisionnement futur en isotopes médicaux pourra se faire au moyen d'une technologie verte qui a de l'avenir», annonce le CHUS.

«Cette avancée clinique majeure, découlant de plusieurs années de recherche, aura des effets importants pour la qualité et la sécurité des soins aux patients. »

L'annonce s'est faite en présence du ministre des Ressources naturelles du Canada, Greg Rickford, et du député de Saint-François, Guy Hardy, agissant à titre de représentant du ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette.

L'étude clinique a été réalisée auprès de personnes atteintes de troubles de la glande thyroïde. Les images du premier patient ont été réalisées le 23 septembre 2014 pour un total, à ce jour, de onze patients injectés avec le 99mTc fabriqué par cyclotron dans le cadre d'examens diagnostiques prescrits.

«Les images obtenues avec le 99mTc produit par notre cyclotron sont équivalentes à celles produites avec du 99mTc provenant d'un réacteur», assure-t-on.

«Elles ont permis d'effectuer un diagnostic précis. Aucun patient n'a eu d'effet secondaire.»

On veut maintenant expérimenter ce 99mTc pour effectuer des examens plus complexes en médecine nucléaire, notamment une évaluation de la contractilité myocardique et possiblement des études de ventilation pour les études d'embolie pulmonaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer