Graymont présente ses projets aux citoyens

La compagnie Graymont a présenté hier soir l'ensemble de ses projets en cours,... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Christine Bureau</p>

(Dudswell) La compagnie Graymont a présenté hier soir l'ensemble de ses projets en cours, dont le point central est la création de deux nouvelles haldes de pierres non valorisables. Une présentation du projet Harmonie a également eu lieu, un projet qui dans l'ensemble a été bien accueilli par la trentaine de citoyens présents.

Parmi les plans que la compagnie prévoit mettre en branle d'ici 2017, notons la construction d'un écran sonore entre l'usine et le village, l'amélioration de la gestion des poussières, la fermeture et la réhabilitation de la carrière située au coeur du village ainsi que la fermeture et l'aménagement de la halde du lac Miroir, visible depuis la route 255. La portion de la route Principale située devant l'usine sera également réaménagée.

Quant aux deux nouvelles haldes, elles seront « dans le meilleur des cas » effectives d'ici deux à trois, affirme le directeur de l'environnement et santé-sécurité chez Graymont, Alexandre Renaud. En attendant, la compagnie compte doubler en largeur le chemin qui mène à la carrière 6 et qui permettra de rejoindre la deuxième halde prévue, celle près du lac d'Argent.

De plus, les camions qui y circuleront dans l'avenir auront une capacité de 70 tonnes plutôt que 50 tonnes, mais le changement sera seulement au niveau du poids, et non du nombre de camions qui passent. De plus, chaque nouveau camion produira trois décibels de moins.

Il faut dire que la pollution sonore fait partie des problèmes qui ont été soumis par les résidants. J'ai l'impression que vous nous dorez la pilule, mais finalement, vous remplissez et ce sont des camions à ne plus finir. [...] Quand je m'assois dehors l'été, c'est tout ce que j'entends », a dénoncé l'une d'entre elle, demandant s'il était possible de diminuer le bruit durant les mois d'été. « Il faudrait étudier la question, mais on est assez flexible, il faudrait voir ce qu'on peut faire », a répliqué M. Renaud.

Une autre citoyenne s'est dite toujours préoccupée par les questions environnementales, malgré les affirmations de Graymont voulant que la compagnie se pliera aux exigences les plus strictes du ministère de l'Environnement. « Ça prendrait des gens ici qui veillent au grain », a-t-elle plaidé.

Le reste des commentaires a été positif, notamment ceux concernant le projet Harmonie. Après une année de rencontres avec des citoyens, Graymont en est à discuter avec la municipalité afin de trouver la meilleure façon de concrétiser ce projet. Il est notamment question de créer un Fonds Harmonie, qui serait financé par l'entreprise, mais géré par des citoyens, et qui serait officialisé par un acte notarié.

Les citoyens ont notamment soulevé l'idée de créer un parc municipal sur l'un des terrains de Graymont.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer