Le restaurateur Daniel Lapointe s'impatiente

Les chances que Le Texan Grill et Bar voit le jour aux Promenades King sont... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Les chances que Le Texan Grill et Bar voit le jour aux Promenades King sont presque nulles, au grand malheur des instigateurs du projet, soit le restaurateur Daniel Lapointe et ses enfants.

Dominic et Daniel Lapointe... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Dominic et Daniel Lapointe

Archives La Tribune

Étant donné que le propriétaire du centre commercial, Les Immeubles Yale Limitée, n'a pas mené à terme les travaux d'aménagement des anciens locaux du Provigo comme convenu, la famille Lapointe exige la résiliation du bail intervenu entre les parties.

En effet, le 2 février, le propriétaire et locateur des Promenades King a reçu une mise en demeure des procureurs de Daniel Lapointe relativement aux délais empêchant l'ouverture du restaurant, annoncée pour avril 2015, et requérant, en conséquence, la résiliation du bail commercial.

La prise de possession des locaux d'une superficie de près de 7000 pieds carrés, en plus d'une terrasse de 2000 pieds carrés, était prévue pour le 1er février 2015. Or, il appert que Daniel Lapointe ne peut commencer l'aménagement de son restaurant, car d'importantes rénovations promises par le locateur, telles que l'aménagement d'une mezzanine, l'accessibilité de l'enseigne devant le commerce, l'installation d'un panneau électrique et d'une unité de chauffage ainsi que les travaux de fenestration de la façade, ne sont toujours pas effectuées. M. Lapointe a réitéré au locateur à plusieurs reprises son insatisfaction quant au déroulement des travaux, précise la famille Lapointe.

Insuffisant

« C'est bien beau vouloir faire un projet, mais dans ce cas précis, ce n'est pas suffisant », déplore Dominic Lapointe.

À savoir si le projet de « steak house » pourrait être réalisé à un autre endroit, l'homme d'affaires ne promet rien. « J'ai pensé ce concept en fonction de ce site. J'y ai mis beaucoup d'heures. Je dois d'abord faire un genre de deuil de ce projet. Puis on attendra de voir sur combien de temps s'étireront les démêlés juridiques », précise Dominic Lapointe.

Le Texan Grill & Bar voulait offrir à sa clientèle une cuisine de type « steak house », avec une vaste variété de grillades et de fruits de mer. C'est dans un décor d'allure texane que les clients auraient apprécié l'ambiance sportive et décontractée. Avec son investissement de plus d'un million de dollars, Le Texan Grill & Bar allait créer une cinquantaine de nouveaux emplois.

Depuis 1971, Daniel Lapointe a fait ses preuves dans le domaine de la restauration. Il a su transmettre sa passion à ses trois enfants, Marie-Ève, Jonathan et Dominic.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer