• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > La Coop funéraire de l'Estrie achète huit autres salons 

La Coop funéraire de l'Estrie achète huit autres salons

La Coopérative funéraire l'Estrie agrandit son réseau de salons en se portant... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Coopérative funéraire l'Estrie agrandit son réseau de salons en se portant acquéreur des Résidences funéraires de la famille Cass.

François Fouquet... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

François Fouquet

Archives La Tribune

Ainsi, des salons situés un peu partout en Estrie passent sous le giron de la coop sherbrookoise. Le montant de la transaction n'est pas dévoilé. La Coopérative funéraire de l'Estrie acquiert la raison sociale et conserve points de service de Lennoxville, Rock Forest, Cookshire, Sawyerville, Windsor et Richmond. Le Centre coopératif funéraire de Coaticook prendra charge des points de Stanstead et Ayers Cliff.

Le directeur général de la Coopérative funéraire l'Estrie, François Fouquet, mentionne que les pourparlers  avec la direction des résidences funéraires Cass ont été entrepris en septembre dernier.

«Il y a eu beaucoup de vérifications diligentes à faire et la transaction a été adoptée à l'unanimité par les membres de la coopérative», dit-il. Elle répond à notre mandat de développer des services de proximité.»

«Nous avions fait affaire dans le passé avec les gens de cette compagnie funéraire et nous savions qu'ils partagent les mêmes valeurs que nous. Plusieurs points communs dans l'approche-clients ont facilité le rapprochement entre les deux entreprises funéraires.»

On fera en sorte que la manière de faire de la famille Cass sera perpétuée, notamment dans les localités plus anglophones. «Résidences funéraires CASS est une entreprise funéraire centenaire de la région et jouit d'une réputation de premier ordre. Son acquisition permet d'accroitre la portée de notre vision de développement centrée sur un accompagnement de qualité des familles endeuillées»,  soutient le président de la Coopérative funéraire de l'Estrie, Michel Lafleur.

« Même si deux coopératives sont impliquées, nous ferons en sorte que l'expérience client ne perdra nullement en qualité puisque le nom Cass et les employés demeurent en poste », affirme Michel Belzil, directeur général du Centre coopératif funéraire de Coaticook.

De plus, les deux propriétaires des Résidences funéraires Cass Inc, Barry Evans et Jacques Laberge, restent en poste, favorisant ainsi une transition saine et le maintien de la culture et des valeurs de l'entreprise, note-t-il.

La transaction prend effet le 1er février 2015. Toutes les coordonnées en vigueur, numéros de téléphone, site Internet et autres demeurent inchangés.

La Coopérative funéraire de l'Estrie exploitera deux salons à Windsor une fois l'achat complété. Les deux résidences funéraires demeureront ouvertes jusqu'à temps qu'on prenne une décision d'en fermer une des deux ou non, mentionne M. Fouquet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer